LavillonAprès avoir évolué sous la selle de Philippe Léoni, puis être parti chez Ludger Beerbaum, sans grands résultats significatifs, l'étalon Lavillon (Diamant de Semilly x Laudanum) vient d'être vendu à  la Finlandaise Noora Pentti, compagne de Mikael Forsten, installée aux Pays-Bas.

Voir la fiche de Lavillon, CLIQUER ICI


logocsi5gote

Programme chargé ce week-end avec en tête d'affiche, l'étape Coupe du Monde de Goteborg (Jumping et dressage), avant dernière étape avant s'Hertogenbosch et la finale de Leipzig prévue fin avril.

Göteborg Horse Show - CSI5*-W (Sue) : résultats en ligne - site du concours - live internet

CSI3* Vejer de la Frontera - Sunshine Tour (Esp) : résultats en ligne

CSI2* Comporta (Por) : résultats en ligne - site du concours

CSI2* Strazeele : résultats en ligne - site du concours

CSI2* Wiener Neustadt (Aut) : résultats en ligne

CSI2* Gent : résultats en ligne - site du concours

CSI2* Wellington (Fl - USA) : résultats en ligne

CSI2* Vestfold (Nor) : résultats en ligne

FellersR_WCFH12kh_0200Rich Fellers (USA) (USA) a remporté la finale Coupe du Monde qui se déroulait à  's-Hertogenbosch, aux Pays Bas.

Associé à  Flexible (Cruising), un cheval irlandais, Rich Fellers devance le Suisse Steve Guerdat (SUI) qui montait Nino des Buissonnets (Kannan). Pius Schwizer complète le podium, juste devant Phlippe Weishaupt. Kevin Staut prend la 5ème place avec Silvana HDC (Corland).

Photo : Rich Fellers - crédit FEI

Voir tous les résultats de la finale Coupe du Monde

Gerco_aachen2Sur le papier, les Pays-Bas, en quête de gros points en vue de la qualification pour la finale de Barcelone, présentaient une équipe forte. Ils ont su s'imposer sur le terrain. Retour sur une Coupe des Nations riche en rebondissements.

Le parcours de Franck Rothenberger présente plusieurs difficultés majeures : la rivière suivie d'une ligne de deux gros verticaux, le triple palanque-oxer-oxer ou encore le dernier vertical, la fin de parcours a de quoi poser des difficultés aux huit équipes au départ. Autre paramètre important, le temps accordé calculé extrêmement serré et qui donnera lieu à  des pénalités sur plus de la moitié des parcours.

A l'issue d'une première manche très fautive, seules quatre équipes peuvent encore prétendre à  la victoire : La Belgique, malgré le score lourd de Gregory Wathelet, la France, l'Allemagne, légèrement en difficulté sur ses terres, et enfin les Pays-Bas, un peu décevants malgré une superbe sans faute de Gerco Schröder et London (Nabab de Reve x Chin Chin). Côté Français, après deux beaux parcours de Patrice Delaveau/Orient Express (Quick Star x Le Tot de Semilly) et Eugénie Angot/Old Chap Tame (Carthago x Quidam de Revel), uniquement pénalisés par le chronomètre, Olivier Guillon est plus en difficulté avec Lord de Theize (Donald Rouge II x Tolbiac des Halles) alors que Kevin Staut garde son sang-froid après une grosse faute de Quismy des Vaux (Dollar Dela Pierre x Super de Bourriere) sur la rivière. La victoire reste jouable.

Les fautes continuent de pleuvoir en deuxième manche. Les Allemands comme les Français ne parviennent pas à  aligner de parcours sans faute. Meredith Michaels-Beerbaum et Patrice Delaveau sont pénalisés sur la rivière, Eugénie Angot fait une petite faute sur l'oxer naturel numéro 4. Les Belges, qui ne sont plus que trois en deuxième manche, sont sur le fil suite aux deux fautes de Nicola Philippaerts et Cortez (Quick Star x Quito de Baussy), les autres équipes sont loin. Pour les Pays-Bas, en revanche, les parcours sans faute s'enchaà®nent : Marc Houtzager et Leon Thijssen, en selle sur les deux fils de Numero Uno Tamino et Tyson, remettent leur équipe dans la course. Dirk Demeersman, redonne l'espoir de victoire à  la Belgique après un parcours sans faute avec Bufero Van Het Panishof (Parco x Polidiktus Van de Helle).

Reste alors la dernière rotation, Pays-Bas, France, Allemagne et Belgique peuvent tous les quatre l'emporter. Gerco Schröder et London sont encore une fois impériaux et, grâce au premier et unique double sans faute de l'épreuve, la Hollande conserve son score de la première manche. Ils sont assurés de terminer devant la France et l'Allemagne. Ludger Beerbaum monte Chiara (Contender x Coronado) à  la perfection mais il ne peut éviter la faute sur l'oxer Rolex. Si Kevin Staut fait moins de huit points, la France s'assure un podium. Malheureusement, pour la première Coupe des Nations de sa carrière, Quismy des Vaux est fautive à  deux reprises dans la deuxième manche. Les Français doivent attendre le parcours de Ludo Philippaerts pour savoir quel sera leur classement. Les Belges peuvent l'emporter s'ils ne commettent pas plus d'une faute. Une faute qui arrive très vite dans le parcours de Philippaerts et Challenge van de Begijnakker (Chellano Z x Palestro Van de Begijnakker), qui dominent ensuite leur sujet jusqu'au dernier obstacle. La victoire est à  portée de main, malheureusement, le Belge craque sur le tout dernier obstacle et laisse la victoire aux Pays-Bas qui s'approchent de la qualification pour la finale de Barcelone.

Au classement général de la Coupe des Nations, la Suisse conserve le leadership devant la France, alors que les Pays-Bas effectuent une belle remontée à  la troisième place du provisoire. La prochaine étape se déroulera dans deux semaines à  Falsterbo.

Résultats complets de l'épreuve

Pour accéder au parcours de Gerco Schröder et London en 2ème manche, cliquez sur le titre de l'article.

Photo : Gerco Schröder et London, artisans de la victoire des Pays-Bas - Webstallions

 

Pavarotti - Ph. VdHPavarotti van de Helle est mort de coliques en ce lundi de Pâques, à  l'âge de 21 ans.

Sacré Ambassadeur BWP en 2009, Pavarotti van de Helle était né en Westfalie, o๠il obtient le titre de vice-champion de la Körung de Munster puis est acheté par Paul Mais et rejoint le haras belge Van de Helle.

Fils de Pilot avec une mère par Direx, Pavarotti van de Helle est issu de la famille 1301 du stud-book Westfalien, o๠l'on retrouve notamment Raisa La Silla, Pilgrim II, ou encore Epilot, propre frère de Pavarotti.

Pavarotti van de Helle aura donné de bons gagnants dans les trois disciplines olympiques avec, en chefs de file, Quintus, très grand gagnant avec J-C Vangeenberghe, et Paganini, Champion de Belgique de dressage et présent aux JEM 2006 sous la selle de Jeroen Devroe. L'un de ses fils, Volare van de Bunte est approuvé étalon en France et se distingue sur des épreuves 150 avec Max Thirouin.

Source : Studforlife - Ph. collection Van de Helle

Alisee_du_Bary_st_lo_regional_2_ans_2012_recadreeQuelques semaines après les concours locaux disputés dans la Manche qui ont effectué une première sélection, Saint-Lô accueillait son concours régional de pouliches de deux ans, qualificatif pour le championnat de France.

34 pouliches se sont présentées au départ. Passée en début de matinée, Alisee du Bary (Hurlevent de Breka x Stakkato) a pris le meilleur sur ses rivales pour s'imposer. Très performante aux ateliers des allures (7,62) et du saut en liberté (8,19) o๠elle obtient à  chaque fois la 2ème meilleure note du concours, elle termine la journée avec une très belle note de synthèse de 7,55. La mère d'Alisee est une jument italienne, sÅ“ur de deux gagnants internationaux, Etruria Mille et Fortunha, ainsi que de l'étalon Balebeh.

La 2ème place revient à  Azalee de Celland (Orlando x Si Tu Viens), très appréciée par les juges sur les barres puisqu'elle obtient la meilleure note au saut (8,35), pour une moyenne de 7,44. Elle provient de la même lignée maternelle que l'étalon national Iris de Celland qui fut Champion de France des 5 ans en 2001.

Akazie des Cleux (Nervoso x Calvaro) se classe 3ème, grâce à  une belle régularité aux trois ateliers et à  la meilleure note aux allures (7,87) pour une note finale de 7,40. Akazie est issue d'une belle souche basse puisque sa 3ème mère Quanoe a produit l'excellent étalon Experio, très bon gagnant international avec Eric Levallois avant de disparaitre prématurément, ISO 165 et Ilexia ISO 153. Quanoe est une sÅ“ur utérine de la bonne Billebaude ISO 157.

Altesse du Manoir (Iowa x Verdi) s'empare de la 4ème place avec de bonnes notes dans chaque atelier (7,12 aux allures, 7,80 au saut et 7,20 au modèle) qui lui assurent une note globale de 7,35. C'est une nièce de Fakir du Manoir et Lutin du Manoir, tous deux gagnants internationaux sous couleurs étrangères.

Altesse du Fresne (Hurlevent de Breka x Helios de la Cour II), première à  s'élancer dans le manège du Centre de Promotion de l'Elevage, complète le top 5 grâce à  une prestation au saut qui aura su séduire les juges (7,95). Sa lignée a donné de très bons gagnants dont Issis du Marais, très bonne gagnante en CSI avec Leopold Van Asten, Hirondel du Marais, championne de France des Jeunes Cavaliers, Perle du Marais CSIâ€Â¦

Deux jeunes étalons placent un produit dans le top 10 : Salto de l'Isle (Hurlevent de Breka x Qredo de Paulstra) place Arc en Ciel du Bary (mère par Latano) 6ème, grâce à  d'excellentes notes aux allures (7,62) et au saut en liberté (7,80) alors que Quarnac du Mesnil (Jarnac x Narcos II) amène Arnacquine du Mesnil (mère par Bill de Baugy) à  la 9ème place, là  aussi grâce à  de bonnes notes aux allures (7,50) et à  l'obstacle (7,40).

Apatout du Logis (Quaprice Bois Margot x Duc du Hutrel), 7ème, obtient la meilleure note de modèle du concours (7,50). Action Delque (Quite Easy x Le Tot de Semilly), dont le modèle et les allures auront su séduire les juges, complète le top 8 avec une note de synthèse de 7,17.

Bon nombre de ces pouliches devrait très probablement participer à  l'Evènement Femelles organisé par l'ANSF au mois d'août et qui se tiendra à  l'occasion du Normandie Horse Show.

Pour accéder aux vidéos des cinq premières, cliquez sur le titre de l'article.

Photo : Alisee du Bary en compagnie de sa propriétaire Marina Storgato â€â€œ Patrick Gourdin