CSIW de Stuttgart (Ger) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI4*-W de Las Vegas (Usa) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI4* de Rouen : Résultats en ligne – Live Streaming

CSI3* de Vermezzo (Ita) : Site Internet du concours

CSI2* de Biesiekierz Runy (Pol) : Site Internet du concours

CSI2*-W de Buenos Aires (Arg) : Résultats en ligne

CSI2*-W du Caire (Egy) : Site Internet du concours

CSI2* de Kronenberg (Ned) : Résultats en ligne

 

Ce week-end, les étalons engagés tout autour du globe ont été plutôt discrets mais plusieurs d’entre eux se sont distingués. Retour sur leurs meilleures performances.

Dans le Grand Prix CSI5* de Doha, Don VHP Z (Diamant de Semilly x Voltaire), très régulier sur le circuit du Global Champions Tour depuis le début de la saison, s’empare de la 3ème place en compagnie d’Harrie Smolders. C’est un frère utérin de Carlos Z, très bon gagnant international avec McLain Ward.

A Samorin, Leasure Z (Levisto x Treasure Z) prend la 3ème place du Grand Prix CSI4* sous la selle de Katharina Offel. C’est un fils de l’excellente gagnante internationale Tabou Z et un neveu des étalons performers internationaux Corico Z, Crowntano Z et Candico Z.

Au CSI3* d’Opglabbeek, Ducati van Schuttershof (Kashmir van Schuttershof x Tenor Manciais) se classe 8ème du Grand Prix avec Gilles Thomas. C’est un petit-fils de la légendaire Qerly Chin, à l’origine de nombreux chevaux gagnants internationaux jusqu’au plus haut niveau mondial à l’image de Walnut de Muze, Vagabond de la Pomme, Narcotique II de Muze, Giovani de la Pomme, Estoy Aqui de Muze…

Enfin, au Grand Indoor du Mans, Utah van de Rock (Limbo x Mozart des Hayettes) s’adjuge la 5ème place du Grand Prix 1,50m avec Marc Dilasser. Brillant depuis le début de la saison, l’étalon pie est un petit-fils de Non Coupable, bonne gagnante internationale également sous la selle de Marc Dilasser.

Photo : Don VHP Z, 3ème du Grand Prix CSI5* de Doha – Claire Simler

 

CSI5* de Doha (Qat) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI4* de Samorin (Svk) : Résultats en ligne

CSI4*-W de Toronto (Can) : Résultats en ligne – Live Streaming

CSI3* de Carmona (Esp) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI3* de Monterrey (Mex) : Résultats en ligne

CSI3* d’Opglabbeek (Bel) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI3*-W de Thermal (Usa) : Résultats en ligne

CSI2* de Gorla Minore (Ita) : Résultats en ligne

CSI2* d’Oliva (Esp) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI2* de Vilamoura (Por) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI2* de Wierden (Ned) : Résultats en ligne

Grand Indoor du Mans : Résultats en ligne – Live Streaming

 

Auteur d’un week-end quasi-parfait à Liège, Grégory Wathelet s’est imposé avec la manière dans le Grand Prix devant son public. Dominique Hendrickx et Pedro Junqueira Muylaert ont complété le podium.

Formidable Grégory Wathelet ! Le Liégois a fait vibrer son public tout au long du week-end : 2ème de l’épreuve majeure vendredi soir, vainqueur samedi en compagnie d’Iron Man van de Padenborre, il s’est adjugé hier après-midi avec la manière le Grand Prix CSI4* (1,60m).

Le chef de piste Frank van Humbeeck a signé un parcours délicat pour les quarante-trois couples engagés : Si l’oxer numéro trois, le double numéro cinq et le gros oxer aux couleurs de Zangersheide ont fait leur travail, le triple a été un véritable juge de paix puisque pas moins de vingt concurrents se sont fait piéger. Alors que certains passent tout près du but, à l’image de Jos Verlooy, fautif sur le numéro un en compagnie de son nouveau complice Oaks Redwood (Conquistador x Verdi), brillant aux Jeux Equestres Mondiaux sous couleurs australiennes, seules six paires trouvent la solution qui leur permet d’accéder au barrage.

De leur côté, les tricolores commettent tous une malheureuse faute qui les prive de barrage mais deux d’entre eux sont classés : Harold Boisset est 9ème avec T’Obetty du Domaine (Kashmir van Schuttershof x Diams du Grasset) et Félicie Bertrand 11ème en selle sur Sultane des Ibis (Quidam de Revel x Elan de la Cour). De leur côté, Patrice Delaveau et Geoffroy de Coligny, vainqueurs de deux épreuves durant le week-end, sont 14ème et 21ème, respectivement associés à Urcos de Kerglenn (Toulon x Diamant de Semilly) et Selectra Bois Margot (Quaprice Bois Margot x Darco)

Premier à s’élancer dans la joute au chronomètre, Dayro Arroyave commet malheureusement une faute dès le numéro un en compagnie de l’étalon Alicante (Casall x Indoctro), que le Colombien ne monte que depuis deux mois et qui avait précédemment évolué sous les selles de Jérôme Guéry et Piergiorgio Bucci. Derrière lui, le Champion de Suisse Bryan Balsiger prend tous les risques mais il est fautif sur l’oxer Zangersheide en compagnie de son cheval de tête Clouzot de Lassus (Ugano Sitte x Tenor Manciais). Katharina Offel opte pour une stratégie opposée avec Leasure Z (Levisto x Treasure Z) mais elle laisse l’ultime obstacle à terre. Vainqueur du Grand Prix CSIO de La Baule l’an dernier, Pedro Junqueira Muylaert signe le premier double sans-faute en compagnie de sa monture de tête Prince Royal Z (Prince de Revel x Ramiro Z). Le Brésilien, qui a préféré assurer, sait que son chronomètre est battable.

Champion de Belgique en septembre, Dominique Hendrickx prend le départ en compagnie de l’excellent Koriano van Klapscheut (Lord Z x Darco), fils de la grande gagnante internationale d’Eric Lamaze Coriana van Klapscheut, qu’il ne monte en compétition que depuis un peu plus d’un mois. Le hongre, seulement âgé de huit ans mais déjà Champion du Monde des 7 ans l’an dernier, démontre une fois de plus tout son potentiel, réalisant un barrage sans-faute qui le place en tête avec près de quatre secondes d’avance sur son adversaire Brésilien.

Le public est désormais certain d’assister à une victoire belge mais il espère voir son chouchou Grégory Wathelet, ultime barragiste, s’offrir le titre. Auteur d’un week-end quasi parfait, il signe un formidable barrage en compagnie de l’étalon Mjt Nevados S (Calvados Z x Romualdo). Prenant toutes les options sans mettre son cheval dans le rouge, il l’emporte avec près de deux secondes d’avance sur son dauphin pour la plus grande joie de l’assistance. Public et organisateurs ne pouvaient rêver mieux pour les 25 ans du concours !

Résultats complets du Grand Prix

Photo : Grégory Wathelet, vainqueur du Grand Prix CSI4* de Liège – Crédit photo : Camille Changeur Photographie

CSIW de Lyon : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI4*-W de Lexington (Usa) : Résultats en ligne  - Live Streaming

CSI4* de Liège (Bel) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI3* de Monterrey (Mex) : Résultats en ligne

CSI3* d’Oldenburg (Ger) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI3* de Thermal (Usa) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI2* de Carmona (Esp) : Résultats en ligne – Live Streaming

CSI2* d’Herlufmagle (Den) : Résultats en ligne

CSI2* de Lier (Bel) : Résultats en ligne

CSI2* d’Oliva (Esp) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI2* de Vilamoura (Por) : Résultats en ligne  – Live Streaming

Grand Indoor de Lyon : Résultats en ligne – Live Streaming

Körung du Holstein (Ger) : Liste des étalons présentés – Live Streaming

 

Très remarqué durant tout le championnat, Fibonacci de Lessac a remporté le titre de champion des mâles de trois ans, mettant en avant la production de son père Carinjo. Dix mâles ont obtenu leur approbation.

78 mâles se sont présentés aux ateliers des allures, du modèle et du saut (en liberté et monté). A l’issue de deux journées de compétition, les juges ont sacré Fibonacci de Lessac (Carinjo x Bright Silver), qui s’impose avec une note finale de 17,01. Très complet, il a décroché la meilleure moyenne aux allures (17,75) et au saut monté (18,37). Vendu à l’occasion de ce concours, Fibonacci rejoindra à l’issue du testage les écuries de l’étalonnier belge Joris van Dijck

Pour un centième de point seulement, il devance Funky Music Semilly (Diamant de Semilly x Apache d’Adriers) qui n’est autre que le propre frère de l’étalon performer en CSI5* Rock’N Roll Semilly. Apprécié notamment au saut en liberté où il obtient la meilleure note (18,25) et au saut monté où il termine avec une moyenne de 18, il achève son championnat avec une excellente moyenne de 17.

La troisième marche du podium est pour Faust des Orcets (Type Top du Monteil x Le Tot de Semilly) qui a beaucoup plu aux juges du saut en liberté (18,12). Egalement apprécié sous la selle (16,50), il est titulaire d’une moyenne générale de 16,62.

La suite du classement est très serrée puisque le 4ème de ce classement, Forever Yellow (Ogrion des Champs x Socrate de Chivre), termine son championnat avec une moyenne de 16,57. Il obtient d’excellentes notes aux allures (17,37), au saut en liberté (17,12) et au saut monté (17,62). Fighter Semilly (Bisquet Balou C Vd Mispelaere x Le Tot de Semilly), neveu du grand gagnant international sous couleurs italiennes Elkintot, qui est titulaire de la meilleure note de modèle (16,50), complète le top cinq.

Pas moins de dix-huit mâles obtiennent une moyenne générale supérieure à 16. Les dix premiers sont approuvés d’office, à savoir en plus des cinq déjà cités First de la Folie (Contendro x Andiamo),  Festival du Banney (Crown Z  x Olisco), Five de Francaa (Canturo x Limbo), Full Option du Borget (Vigo d’Arsouilles x Numero Uno) et enfin Fast de Denat (Contendro x Kannan), vainqueur la semaine précédente du Championnat de France des trois ans CCE.

Les trente suivants devront réaliser un bon testage pour décrocher leur agrément. Ils seront rejoints par les mâles approuvés à l’occasion de leur année de deux ans et qui devront confirmer les aptitudes entrevues l’an dernier.

Mâles de trois ans approuvés

Mâles de trois ans retenus pour le testage

Photo : Fibonacci de Lessac, Champion de France des mâles de trois ans - Crédit photo : Les Garennes