CSI5* de Saint-Tropez : Résultats en ligneLive Streaming

CSI4*-W de Sacramento (Usa) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI4*-W de Tetouan (Mar) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI4* de Coapexpan (Mex) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* de Birmingham (Gbr) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* de Cluny : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* de Greenwich (Usa) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* de Lexington (Usa) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* d’Oliva (Esp) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Bonheiden (Bel) : Résultats en ligne

CSI2* de Gorla Minore (Ita) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* d’Opglabbeek (Bel) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Tryon (Usa) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Wiener-Neustadt (Aut) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Wroclaw (Pol) : Résultats en ligneLive Streaming

Championnat d’Espagne seniors et des 6 et 7 ans, Vejer de la Frontera (Esp)Résultats en ligneLive Streaming

CSIO de Barcelone (Esp) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* de Lexington (Usa) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* de Militello Val di Catania (Ita) : Résultats en ligne

CSI2* de Biarritz : Résultats en ligne

CSI2* de Bonheiden (Bel) : Résultats en ligne

CSI2* de Buenos Aires (Arg) : Résultats en ligne

CSI2* de Dettighofen (Ger) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Fontainebleau : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Gorla Minore (Ita) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Guadalajara (Col) : Résultats en ligne

CSI2* de Keysoe (Gbr) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* d’Oliva (Esp) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Riesenbeck (Ger) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2*-W de Tallinn (Est) : Résultats en ligne

CSI2* de Vidauban : Résultats en ligneLive Streaming

Le programme était extrêmement chargé dimanche dernier à Lanaken avec les finales des Championnats du Monde des 5, 6 et 7 ans. Retour sur les plus belles performances de cette journée.

Finale des 5 ans : L’Irlande l’emporte !

 

Quarante-sept couples ont signé un double sans-faute lors des deux premières journées, ce qui leur a permis de s’affronter dimanche matin.

Dix-huit se sont retrouvés pour le barrage. La plus grosse déception était sans aucun doute pour Hannes Ahlmann dont l’étalon Madness (Kannan x Emerald) a tellement bien sauté le numéro deux du barrage que son cavalier s’est retrouvé à terre.

Neuf couples ont réalisé un double sans-faute et, au jeu du chronomètre, comme souvent à Lanaken, la victoire est tombée dans l’escarcelle de l’Irlande, puisque Bp Goodfellas (Stakkato Gold x O.B.O.S. Quality) a décroché le titre en compagnie de Gerard O’Neill. C’est un neveu de Goodwins Loyalty, performer en épreuves à 1,60m avec Kevin Babington : « J’ai monté la mère de Goodfellas qui était une très bonne jument. Il y a cinq semaines nous sommes allés au Breeder’s Classic qui est un gros concours en Irlande et le cavalier habituel du cheval avait qualifié quatre chevaux pour la finale mais n’avait le droit d’en monter que trois au concours donc Greg Broderick qui est son propriétaire m’a demandé si je pouvais le monter. J’ai fait une faute sur le premier obstacle, j’étais trop près, mais le cheval a bien sauté et Greg m’a demandé si je pouvais l’emmener à Lanaken. Le cheval était incroyable aujourd’hui. C’était la première fois qu’il faisait une épreuve au chronomètre. Je l’ai un peu entraîné à tourner à la maison et il était super. J’ai dit à Greg que le cheval pourrait aller très vite si j’étais en finale. Il m’a répondu que si j’étais double sans-faute il serait déjà très content. Le cheval a beaucoup d’instinct et de force. Il est encore très vert et il n’aurait jamais dû pouvoir sauter le double à cette vitesse au barrage. Je pense que c’est une vraie star pour le futur. », confiait l’Irlandais.

Pour quatre dixièmes de trop, Ristretto Vd Heffinck (Aldo du Plessis x Cooper van de Heffinck) a dû se contenter de la deuxième place avec Olivier van der Vaart. C’est un fils de Libelle van de Heffinck, performer en épreuves à 1,60m avec Niels Bruynseels et un neveu du grand gagnant international Kafka Van de Heffinck (Rodrigo Giesteira Almeida) : « J’ai fait de mon mieux au barrage avec le cheval et c’était super. Nous l’avons acheté il y a peu de temps. L’idée était de le préparer pour cet événement et cela a bien fonctionné, nous verrons ce que le futur nous réserve. », racontait-il.

Mindset Es (Aganix du Seigneur x Kannan), ouvreur du barrage, est monté sur la troisième marche du podium avec Jarno van Erp. Approuvé au KWPN, il descend de la même lignée maternelle que le champion de Marcus Ehning Plot Blue : « En début d’année dernière, Mindset a participé aux approbations d’étalons puis il est arrivé chez moi. Quand j’ai fait mon premier saut avec lui j’ai su qu’il était incroyable. C’est un super cheval et je suis fou de lui. Aujourd’hui je lui ai demandé beaucoup au barrage et il a montré qu’il était intelligent et qu’il voulait toujours tout faire pour son cavalier. Il a fait le barrage comme un cheval d’âge. », expliquait-il.

Ansigh de Lis Z (Aganix du Seigneur x Kannan) a pris la 4ème place avec Christian Ahlmann, juste devant l’impressionnant Davis 17 (Diarado x Casall), 5ème avec Thibaut Huyvaert.

Le père le plus représenté de cette génération en finale était la star de Zangersheide Dominator 2000 Z avec trois produits, suivi d’Aganix du Seigneur, Cornet Obolensky et Emerald qui comptaient chacun deux produits.

Résultats complets du Championnat du Monde des 5 ans

 

Finale des 6 ans : L’Irlande encore, la France sur le podium !

 

Quarante couples ont pris le départ de la finale des 6 ans, disputé sur des hauteurs à 1,35/1,40m. Malgré les difficultés proposées par le chef de piste Eugène Mathy sur le parcours, quatorze paires ont décroché leur place pour le barrage.

Le public attendait le champion du Monde des 5 ans Querido VG (Dominator 2000 Z x Chellano Z), mais une trop grosse prise de risques de son cavalier Christian Ahlmann sur le double n’a pas permis au couple de réaliser le doublé.

Comme dans les 5 ans, l’Irlande a eu le dernier mot et s’est emparée du titre grâce à ABC Saving Grace (Kannan x Cruising), nièce du grand gagnant international d’Harry Charles ABC Quantum Cruise, qui évoluait sous la selle d’Ethen Ahearne : « C’est la première fois que je viens ici et l’ambiance est incroyable ! Je me suis installé à mon compte en novembre dernier et j’ai récupéré la jument à ce moment-là. Nous n’avions pas vraiment Lanaken en tête car la jument était très verte en début d’année. J’ai commencé les concours en février-mars. Elle était en tête du classement des meilleurs 6 ans irlandais puis elle a terminé 5ème à Dublin ce qui l’a qualifiée pour Lanaken qui est son premier concours international. Elle s’est un peu inquiétée sur la rivière au premier tour mais elle est rentrée beaucoup plus confiante au barrage et elle s’est bien donnée. », confiait l’Irlandais.

Les Tricolores, qui peinent bien souvent à réaliser de belles performances en Belgique, ont cette fois brillé grâce à Garance de Vains (Diamant de Semilly x Ogano Sitte) et Valentin Pacaud, qui ont remporté la médaille d’argent au terme d’un superbe barrage. Née chez la famille Bihl à deux pas du Mont Saint-Michel, Garance est une fille de Byzance de Vains, performer en épreuves à 1,45m avec François-Xavier Boudant mais également une petite fille de Sixtine de Vains, grande gagnante en épreuves à 1,60m en compagnie de Ben Maher : « J’ai commencé à monter Garance lorsqu’elle avait cinq ans et elle a terminé 15ème de la finale du Championnat de France mais je pensais que c’était un peu tôt pour elle de venir à Lanaken. A six ans elle a fait énormément de classements. Au concours international de Fontainebleau elle a gagné deux épreuves. Lors du championnat de France des 6 ans elle a fait quatre points le premier jour et nous avons été 5èmes le deuxième mais cela n’a pas été suffisant pour disputer la finale. Lanaken était mon dernier concours pour l’élevage de Vains, la jument évoluera donc l’an prochain avec un autre cavalier. », expliquait le cavalier tricolore.

Le bronze est revenu à l’ouvreur du barrage, le très prometteur Lacoste VDL (Zirocco Blue VDL x Indoctro), qui était sous la selle d’Alex David Gill : « Le cheval a participé à Lanaken l’an dernier avec James Davenport puis je l’ai récupéré. Le plan était vraiment de prendre le temps avec lui. C’est un cheval avec énormément de potentiel et je ne voulais rien précipiter. J’ai fait quelques concours internationaux avec lui et le but était de bien l’amener pour Lanaken. Si je suis gentil avec mon patron je vais sûrement continuer à monter le cheval (rires). On va se mettre autour d’une table et discuter de tous les chevaux après ce concours et du meilleur plan pour eux. Nous avons de très bons chevaux en permanence chez VDL et une très bonne équipe. J’ai parlé avec William Funnell après mon parcours et il m’a dit que j’aurais pu gagner un peu de temps sur la ligne d’arrivée. », racontait le cavalier de l’écurie VDL.

Au total six couples ont signé un double sans-faute : Qionno Van’t Merelsnest (Kannan x Nabab de Reve) a pris la 4ème place avec Giorgio Sacco devant Queen B Van’t Paradijs (Elvis Ter Putte x Bamako de Muze) associée à Astrid Rooms et Quadro Van’t Buxushof (Elvis Ter Putte x Bentley van de Heffinck) qui était monté par Kyle Cuypers.

Du côté des meilleurs pères, Kannan tire son épingle du jeu avec 5 représentants en finale. Il est suivi de Cornet Obolensky qui comptait quatre descendants puis Diamant de Semilly, Dominator 2000 Z, Elvis Ter Putte, Messenger et Tullibards Bennys Legacy qui voyaient chacun deux produits se présenter en finale.

Résultats complets du Championnat du Monde des 6 ans

 

Finale des 7 ans : Un podium de rêve !

 

La finale du Championnat du Monde des 7 ans, qui clôturait les débats, a tenu toutes ses promesses. Richement dotée, 25 000 euros pour le vainqueur, l’épreuve a donné du fil à retordre aux quarante couples qui avaient décroché leur place à l’issue des deux qualificatives. Seules huit paires ont trouvé la clé d’un parcours dont les hauteurs maximales culminaient à 1,45m.

Auteur d’un barrage de grande classe, Caillan (Casall x Carry) s’est emparé du titre avec le fantastique Rolf-Göran Bengtsson. Cette victoire est venue couronner une très belle saison pour le couple, titulaire de seize classements dans le top dix d’épreuves internationales de 7 ans cette année. Caillan est un frère utérin du crack Dylon, 5ème des Grands Prix Coupe du Monde de Leipzig et Bordeaux avec Markus Brinkmann : « Je suis venu plusieurs fois ici, j’ai même gagné les 5 ans il y a bien longtemps. Caillan a eu une saison incroyable. Il a commencé par gagner le Championnat du Holstein puis il a remporté le Championnat d’Allemagne à Warendorf et il gagne encore ici. Je pense qu’aucun autre cheval n’a réussi cela donc je suis très content d’avoir un cheval comme lui dans mes écuries. On le prépare tranquillement et il va profiter d’un peu de repos après ce championnat. Pour l’instant il est plus performant que son père au même âge. C’est un cheval très léger, plus explosif et de l’avant que son père. J’ai un très bon sentiment avec lui. », confiait le champion suédois.

Le Holsteiner a devancé de près de trois secondes le très attendu étalon de Zangersheide Dourkhan Hero Z (Don’t Touch Tiji Hero x Zandor) qui évoluait sous la selle de Christian Ahlmann. Neveu de Zarkava Hero Z, grande gagnante en Grands Prix CSI5* avec Johnny Pals, il descend de la riche lignée de la célèbre Usha Van’t Roosakker : « J’ai essayé de faire du mieux que je pouvais au barrage. Aujourd’hui j’ai beaucoup appris. Quand on ne monte pas les chevaux d’âge ça ne fonctionne pas toujours comme on le souhaite. J’ai essayé de prendre des virages serrés et d’avancer comme je le fais avec les chevaux d’âge mais j’ai eu un incident avec mon 6 ans et je n’ai pas voulu refaire la même erreur dans les 7 ans. Je voulais battre Rolf mais c’était très difficile. J’ai un peu essayé mais après le double je me suis trouvé un peu à gauche et j’ai perdu plus de temps que prévu donc j’ai essayé de bien finir et de prendre la 2ème place. Dourkhan est incroyable ! Il a beaucoup sailli l’an dernier et cette année. Après la saison je l’ai préparé pour cet événement. Je ne l’ai récupéré qu’il y a quelques semaines et il a seulement fait un concours à Valkenswaard avant de venir ici. Aujourd’hui le parcours était plus difficile qu’un Grand Prix CSI2*. », expliquait le cavalier allemand.

La médaille de bronze est revenue à l’excellente Precious Dwerse Hagen (Cornet Obolensky x Casall), qui évoluait sous la selle d’Olivier Philippaerts : « Nous avons eu une superbe semaine ici. Nous avons emmené six chevaux de sept ans et quatre se sont qualifiés pour la finale. Precious est très bien née et nous avons la chance de l’avoir, c’est une très bonne jument. », s’enthousiasmait le Belge.

Il est à noter que sa propre sœur, Paulien Dwerse Hagen (Cornet Obolensky x Casall), était elle aussi présente au barrage en compagnie de Jeroen de Winter et s’est emparée de la 5ème place finale. Les deux juments sont issues de la Championne d’Europe des Jeunes Cavaliers 2022 Classic DH.

Seul couple plus rapide que le vainqueur, Tokyo 4 (Toulon x Cassini I)/Hannes Ahlmann a fait chuter l’ultime obstacle et a dû se contenter de la 4ème place.

Les étalons les plus représentés lors de cette finale étaient Cornet Obolensky avec cinq produits alors que Comme Il Faut, Contendro I, Don’t Touch Tiji Hero et Zirocco Blue comptaient chacun deux produits.

Résultats complets du Championnat du Monde des 7 ans

 

Photo 1 : Bp Goodfellas, photo 2 : ABC Saving Grace, photo 3 : Caillan - Crédit photo : Zangersheide

Ancien complice d’Alexandra Francart, Drako de Maugre s’est imposé avec la manière à Lanaken dans le Grand Prix des Sires of the World avec Patrick Stühlmeyer. Enjoy Z et Faldiano ont complété le podium.

Cette année encore, le plateau du Grand Prix des Sires of The World, réservé aux étalons approuvés de huit ans et plus, était assez hétérogène, avec de jeunes promesses de huit ans seulement mais aussi des chevaux très expérimentés déjà classés en Grands Prix CSI5*.

Cinquante paires se sont élancées dans une épreuve délicate jusqu’à l’ultime obstacle, un gros vertical placé face à l’écran. Dix ont trouvé la clé alors que Dirk Demeersman, associé au puissant huit ans Omano BC (Cumano x Darco), fils de la championne Sapphire, a été écarté de la lutte finale pour un point de temps dépassé.

Au barrage, Solid Gold Z (Stakkato Gold x Calvin Z) faisait figure de grand favori avec Christian Ahlmann, mais il a malheureusement commis une faute sur l’ultime obstacle du barrage qui l’a relégué à la 8ème place.

Le 8 ans Enjoy Z (Emerald x Parco), déjà très mature, a réalisé un superbe barrage avec Gudrun Patteet, mais il n’a rien pu faire face au Selle Français Drako de Maugre (Kannan x Fusain du Defey), en compagnie duquel l’Allemand Patrick Stühlmeyer a signé un superbe tracé qui lui a permis de devancer le couple belge de 53 centièmes. Dernier à s’élancer, le vétéran Faldiano (Heartbreaker x Jus de Pomme), 17 ans, a montré qu’il était toujours en excellente forme et a pris la médaille de bronze.

Médaillé l’an dernier, Feromas Van Beek Z (Fantomas de Muze x Tangelo van de Zuuthoeve) a encore une fois impressionné avec Gilles Thomas mais il a dû cette fois se contenter de la 4ème place finale, juste devant Guidam’s Willow The Second (Willow x Indoctro), qui a complété le top cinq en compagnie de Maartje Verberckmoes. Deux autres paires ont réalisé un double sans-faute : Hernandez (Kannan x Numero Uno), qui évoluait sous la selle de Kars Bonhof, et l’olympique Chopin VA (Casall x Coriano), associé à Mathilda Karlsson. Auteur d’une faute au barrage, le jeune Chacco’s Light (Chacco’s Son x Light On) a fait forte impression en compagnie de Maurice Tebbel.

Les médaillés étaient bien évidemment ravis des performances de leurs montures :

« Quelle journée, quel cheval ! L’épreuve était difficile aujourd’hui. Le barrage convenait bien à mon cheval avec de grandes galopades. Je monte Drako depuis six mois, c’est un cheval rapide qui a déjà gagné le Grand Prix CSI4* de Pinneberg. Cette épreuve était bien sûr importante pour la suite de sa carrière d’étalon. J’espère pouvoir participer à des Coupes des Nations avec lui l’an prochain et je pense que le cheval a un très bel avenir devant lui ! », confiait Patrick Stühlmeyer, pas avare de compliments au sujet de son protégé.

Gudrun Patteet ne pouvait que se réjouir de la prestation d’Enjoy Z : « Mon cheval est seulement âgé de huit ans, je suis ravie de sa performance. Je ne pense pas que j’aurais pu aller plus vite compte tenu de son manque d’expérience. C’est un cheval très brave avec beaucoup de personnalité et je pense que c’est une vraie star, c’est clairement mon futur cheval de Grand Prix ! », racontait-elle.

Enfin, Jens Vandenberk était lui aussi satisfait de la bonne forme de Faldiano : « Je monte le cheval depuis qu’il a 13 ans et nous avons de très bons résultats ensemble. J’ai pensé que cette épreuve pourrait vraiment bien lui convenir et c’est la raison pour laquelle je l’ai engagé ici plutôt qu’au Championnat de Belgique. C’est un cheval très respectueux, avec un super mental et qui a toujours envie de bien faire. Il fait rarement plus de quatre points. Nous allons participer dans les semaines à venir aux étapes Coupe du Monde d’Oslo et Helsinki. », expliquait-il.

Résultats complets de l’épreuve

Photo : Drako de Maugre et Patrick Stühlmeyer, vainqueur du Grand Prix des Sires of the World de Lanaken – FEI WBFSH Jumping World Breeding Championship for Young Horses

CSI5* de New York (Usa) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI5* de Saint-Tropez : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* de Canteleu : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* de Vancouver-Langley (Can) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Caledon (Can) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Deurne (Ned) : Résultats en ligne

CSI2* de Militello Val di Catania (Ita) : Site Internet du concours

CSI2* de Puebla (Mex) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Riesenbeck (Ger) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Vidauban : Résultats en ligneLive Streaming

Championnat du Monde des Jeunes Chevaux de Lanaken (Bel) : Résultats en ligneLive Streaming

Finale des Coupes des Nations Y, J et Ch de Peelbergen (Bel) : Résultats en ligneLive Streaming

 

CSI5* de Traverse City (Usa) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI4* d’Opglabbeek (Bel) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI4* de Saint-Tropez : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* de Kronenberg (Ned) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3*-W de Samorin (Svk) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Villers-Vicomte : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Zandhoven (Ned) : Résultats en ligneLive Streaming

Grand National de Mâcon-Chaintré : Résultats en ligneLive Streaming