Les Pays-Bas ont dominé de la tête et des épaules l’étape de Coupe des Nations de Rotterdam et signent leur première victoire à domicile depuis 2003. L’équipe de France se classe 7ème.

 

Bien qu’ils aient l’habitude de remporter de nombreuses Coupes des Nations autour du globe, cela faisait treize ans que les Pays-Bas ne s’étaient pas imposés à domicile. Les Champions du Monde et d’Europe en titre sont enfin parvenus à conjurer le sort, et cela avec la manière ! En effet, ils n’ont pas mis la moindre barre à terre en sept parcours, Maikel Van der Vleuten s’offrant même le luxe de ne pas partir en deuxième manche avec Verdi (Quidam de Revel x Landgraf I) : « Normalement être le 4ème de l’équipe donne plus de pression, mais aujourd’hui il y avait de bons cavaliers et de bons chevaux dans notre équipe ce qui m’a facilité la tâche. Mon cheval était en forme et content de sauter. », confiait Maikel Van der Vleuten.

Son chef d’équipe Rob Ehrens, qui semble avoir l’embarras du choix pour les Jeux Olympiques, ne cachait pas sa joie : « Aujourd’hui je me sens très bien, avant de venir je me disais que pour gagner ici il allait falloir que je paye (rires) ! Mes cavaliers ont très bien monté, ils avaient à cœur de bien figurer ici. J’ai la chance d’avoir un groupe étoffé de bons cavaliers et chevaux, le plus difficile pour moi est de prendre les décisions. A Falsterbo j’alignerai Jeroen Dubbeldam/Zenith, Gerco Schröder/London, Wout-Jan Van der Schans/Aquila et Jur Vrieling/Glasgow Van’t Merelsnest, puis une autre équipe à Aix-la-Chapelle. J’annoncerai mon équipe pour les Jeux Olympiques juste après Aix-la-Chapelle, le 17 juillet, mais, pour l’instant, tout est encore ouvert. », expliquait-il.

La Suisse, qui proposait une équipe très proche de celle qui devrait faire le voyage à Rio, prend une belle 2ème place, grâce au double sans-faute de Martin Fuchs/Clooney 51 (Cornet Obolensky x Ferragamo) qui prennent leur revanche sur l’étape de Saint-Gall, mais aussi à celui de Steve Guerdat et Nino des Buissonnets (Kannan x Narcos II), encore une fois géré au mieux pour arriver au meilleur de sa forme à Rio. L’Allemagne monte sur la 3ème marche du podium. Le seul couple entrant en ligne de compte pour les JO, à savoir Ludger Beerbaum et Casello (Casall x Carolus I), se montre à la hauteur (0+4) alors que Marcus Ehning et Funky Fred (For Pleasure x Pilot) réalisent un double sans-faute.

Auteurs d’une première manche décevante, les Américains et les Belges parviennent à inverser la vapeur avec une deuxième manche sans-faute pour se classer respectivement 5èmes et 6èmes.

L’équipe de France, qui a beaucoup souffert lors de cette épreuve, se contente finalement de la 7ème place finale. Si Pénélope Leprévost et Flora de Mariposa (For Pleasure x Power Light) réalisent un nouveau double sans-faute, confirmant leur statut de pilier, alors que Kevin Staut et Reveur de Hurtebise (Kashmir Van’t Schuttershof x Capricieux des Six Censes) se sont bien montrés malgré une faute lors de chaque manche, les deux autres équipiers ont inquiété. Simon Delestre et Qlassic Bois Margot (L’Arc de Triomphe x Galoubet A), ouvreurs de l’équipe, sont pénalisés de huit et douze points, des scores inhabituels pour le couple qui brille dans les Grands Prix CSI5* depuis le début de la saison.  Pire, Patrice Delaveau et Orient Express (Quick Star x Le Tot de Semilly), qui jouaient là leur sélection pour les Jeux Olympiques, sortent à huit et seize points. Il ne reste à Philippe Guerdat que quelques semaines pour constituer son équipe. Les CSI5* de Paris et Knokke, qui auront lieu la semaine prochaine, devraient lui permettre d’affiner ses choix.

L’autre grosse déception vient de la 8ème place de l’équipe de Grande-Bretagne, malgré deux bons parcours de Ben Maher et Tic Tac (Clinton x Darco) (0 + 4). A noter la contre-performance de Joe Clee et Utamaro d’Ecaussines (Diamant de Semilly x Quidam de Revel) qui mettent quatre barres à terre dans chaque manche

Au total sept couples ont réalisé un double sans-faute sur le parcours tracé par Louis Konickx, alors que leur côté, Malin Baryard-Johnsson/Cue Channa 42 (Cardento x Robin I Z), double sans-faute à Rome  et Harrie Smolders/Emerald (Diamant de Semilly x Carthago) sont uniquement pénalisés par le chronomètre.

Au classement général du circuit, les Pays-Bas prennent la tête avec 260 points, devant la France qui totalise 215 points et la Grande-Bretagne (200 points) la prochaine étape se disputera à Falsterbo.

Résultats complets de l’épreuve

Classement général provisoire du circuit

Photo : l’équipe des Pays-Bas, vainqueur de la Coupe des Nations de Rotterdam – Webstallions

 

Ce week-end, à Rotterdam, un gros test attend les cavaliers en course pour les Jeux Olympiques. La concurrence promet d’être rude pour la France, qui pourrait bien aligner dans la Coupe des Nations la même équipe qu’aux Jeux Mondiaux de Caen puisque Patrice Delaveau/Orient Express, Simon Delestre/Qlassic Bois Margot,  Pénélope Leprévost/Flora de Mariposa et Kevin Staut/Reveur de Hurtebise sont annoncés. Roger-Yves Bost complète l’équipe en compagnie de Sydney Une Prince. L’Allemagne, emmenée par Ludger Beerbaum, Daniel Deusser, Hans-Dieter Dreher, Marcus Ehning et Marco Kutscher, la Suisse, représentée par Romain Duguet, Paul Estermann, Martin Fuchs, Steve Guerdat et Janika Sprunger, les Pays-Bas avec Gerco Schröder, Harrie Smolders, Maikel Van der Vleuten et Jur Vrieling ou encore les Etats-Unis qui présenteront une équipe forte composée de Kent Farrington, Laura Kraut, Beezie Madden, Callan Solem et McLain Ward auront à cœur de l’emporter pour faire le plein de confiance à moins de deux mois des JO.

De son côté, Monte Carlo accueille la 9ème étape du circuit du Global Champions Tour où Christian Ahlmann, Scott Brash, vainqueur à Cannes, Bertram Allen, Rolf-Göran Bengtsson, John Whitaker, Edwina Tops-Alexander, Denis Lynch, Lauren Hough, Emanuele Gaudiano, Jérôme Guery, Laura Renwick ou encore Pius Schwizer sont présents. Julien Epaillard est le seul Tricolore au départ.

A suivre également le CSI4* d’Hickstead, les CSI3* de Bonheiden et Olomouc, les CSI2* de Calgary et Kronenberg ainsi que les Masters Pro qui sont avancés de quelques mois cette année.

CHIO de Rotterdam (Ned) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI5* de Monte Carlo (Mon) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI4* d’Hickstead (Gbr) : Résultats en ligne  - Live Streaming

CSI3* de Bonheiden (Bel) : Résultats en ligne  - Live Streaming

CSI3*-W d’Olomouc (Cze) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI2* de Calgary (Can) : Site Internet du concours

CSI2* de Kronenberg (Ned) : Résultats en ligne

Masters Pro de Fontainebleau : Résultats en ligne


 

Edward Levy et Starlette de la Roque se plaisent à Deauville ! Installé tout près du Pôle International du Cheval, le couple a brillamment remporté le Grand Prix CSI2* devant une forte concurrence.

Soixante-douze couples se sont élancés dimanche après-midi sur le parcours tracé par Grégory Bodo, qui a causé bien des difficultés à l’ensemble des partants. L’oxer numéro un est à l’origine de pas moins de quinze fautes, alors que quatorze paires laissent un pied dans la rivière numéro 4. Les difficultés se poursuivent avec le double numéro six où dix-huit couples sont pénalisés. Dernier gros morceau du parcours, le triple placé en numéro dix met à mal des concurrents et vingt-cinq d’entre eux ne parviennent pas à la franchir sans-faute. Ils sont quinze à préférer jeter l’éponge afin de préserver leurs montures pour de futures échéances.

Seuls sept cavaliers accèdent à la lutte finale, le dernier d’entre eux étant Alexis Deroubaix qui s’élançait avec le dossard trente-sept. Robert Breul, vainqueur plus tôt du Grand Prix CSI*, passe tout près de l’exploit avec le prometteur Utwo d’Esquelmes (Quidam de Revel x Carthago) mais il écope d’un point de temps dépassé.

Ouvreur du barrage, Abdelkebir Ouaddar est comme à son habitude très rapide mais il laisse l’ancien numéro un à terre avec Cordano Sitte Z (Carthago x Major de la Cour). Juste derrière lui, le cavalier belge Vincent Lambrecht assure le double sans-faute en compagnie de Biarritz des Hauts Droits (Nabab de Reve x Renville). Patrice Delaveau, associé au jeune Uthope de la Roque (Kannan x Diamant de Semilly), fils de l’excellente gagnante internationale Oceane de Nantuel, prend tous les risques mais fait tomber l’entrée du double. Reynald Angot et Symphonie des Biches (Kannan x Damiro B), brillants depuis le début de la saison, signent un nouveau double sans-faute et prennent la tête du classement provisoire. Juste derrière eux, Edward Levy tente sa chance. En compagnie de Starlette de la Roque (Jumpy des Fontaines x Kannan), qui provient de la même lignée maternelle que Paille de la Roque, vainqueur de la finale de la Coupe du Monde de Las Vegas, il attaque et réalise un superbe chronomètre de 39’76, soit presque quatre secondes de moins que Reynald Angot. Le Portugais Mario Wilson Fernandes tente de lui chiper la victoire avec Saltho de la Roque (Kannan x Adelfos), fils de Pin Up d’Hammer CSI et petit-fils de l’internationale Eden du Rozel, mais il échoue pour soixante-neuf centièmes de trop.

Ultime concurrent à pouvoir battre Edward Levy, Alexis Deroubaix fait malheureusement chuter le premier obstacle du barrage avant d’alourdir son score pour une septième place finale avec Secret du Pays d’Auge (Quick Star x Kannan) qui provient de la souche basse de la célèbre Bourree.

Edward Levy et Starlette de la Roque, vainqueurs il y a quelques semaines du Grand Prix CSI2* de Chantilly, signent une nouvelle victoire à Deauville après l’avoir emporté l’an dernier dans le Grand Prix CSIO Jeunes Cavaliers : « je suis très content car cette jument se plaît vraiment ici et aujourd’hui elle prouve qu’en Normandie elle se sent très bien. Starlette devrait normalement sauter ensuite le CSI3* de Megève et celui de Vichy. », confiait le vainqueur.

Le Haras de la Roque de la famille Hécart, naisseur de Starlette de la Roque, réalise un doublé puisque la 2ème place est pour Saltho de la Roque, la monture de Mario Wilson Fernandes. Il réussit même l’exploit de classer un troisième représentant, Uthope de la Roque, à la 6ème place. Trois des sept barragistes sont issus de Kannan qui est également le grand-père maternel de deux autres finalistes.

Résultats complets de l’épreuve

Vidéo du couple vainqueur :

Edward Levy/Starlette de la Roque

Photo : Edward Levy et Starlette de la Roque, vainqueurs du Grand Prix CSI2* de Deauville - Webstallions

 

Ce week-end, la majorité des meilleurs cavaliers européens ont rendez-vous en Autriche pour un CSI5*  organisé par la famille Glock.. Christian Ahlmann,  Bertram Allen, Gregory Wathelet, Daniel Deusser, Steve Guerdat, Marco Kutscher, Marcus Ehning, Meredith Michaels-Beerbaum, John Whitakern Pius Schwizer ou encore Jeroen Dubbeldam sont engagés. Kevin Staut est le seul tricolore au départ. La plupart des meilleurs cavaliers du continent américain montent quant à eux à Calgary.

De son côté, Bolesworth propose un CSI4* relevé où Scott Brash, Ben Maher, Michael Whitaker, Denis Lynch, Marlon Zanotelli, Laura Kraut, Reed Kessler, Nick Skelton, Wout-Jan Van der Schans, Jessica Mendoza, Lorenzo de Luca ou encore Katharina Offel tenteront de briller.

A suivre également neuf CSI2* dont celui de Deauville qui accueille un très beau plateau côté Français  avec Pénélope Leprévost, Patrice Delaveau, Julien Epaillard, Philippe Rozier, Cédric, Eugénie et Reynald Angot, Olivier Guillon, Mathieu Billot, Timothée Anciaume, Aymeric de Ponnat, Adeline, Marie et Michel Hécart ou encore Robert Breul.

CSI5* de Calgary (Can) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI5* de Villach Treffen (Aut) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI4* de Bolesworth (Gbr) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI2* de Budapest (Hun) : Site Internet du concours

CSI2* de Deauville : Résultats en ligne

CSI2* de Gorla Minore (Ita) : Résultats en ligne

CSI2* de Grenoble-Jarrie : Résultats en ligne

CSI2* de Lier (Bel) : Résultats en ligne

CSI2* de Rio de Janeiro (Bra) : Site Internet du concours

CSI2* de Rockwood (Can) : Résultats en ligne

CSI2* de San Remo (Ita) : Site Internet du concours

CSI2* de Sommerstorf (Ger) : Résultats en ligne  – Live Streaming

 
 

Encore une fois de nombreux étalons approuvés se sont mis en évidence dans les Grands Prix disputés dans le monde. Tour d’horizon des plus belles performances du week-end.

Au CSI5* de Cannes, aucun étalon approuvé à la monte ne se classe parmi les huit meilleurs du Grand Prix. All Star 5 (Argentinus x Alme), seul mâle du top huit, prend la 5ème place de l’épreuve. C’est un petit-fils de Rinnetou Z, grande gagnante internationale sous la selle de Piet Raymakers. A noter la belle performance de For Pleasure qui place trois produits parmi les huit premiers. Il est le père du vainqueur Forever (mère par Nimmerdor), du 7ème For Joy Van’t Zorgvliet (mère par Heartbreaker) et du 8ème Funky Fred (mère par Pilot).

Dans le Grand Prix CSI5* de Calgary, l’inusable Flexible (Cruising x Safari), âgé de 20 ans, prend la 3ème place de l’épreuve sous la selle de son cavalier de toujours Rich Fellers.

Au CSIO de Sopot, Lacan (Lando x Contender) remporte le Grand Prix avec Patrick Stühlmeyer. Il provient de la même famille maternelle que l’internationale Grandini et l’étalon performer Sheraton. Giljandro Van den Bosrand (Orlando x Clinton) et Chadino (Chacco Blue x Narew), qui évoluent tous les deux sous couleurs ukrainiennes, sont 6èmes et 7èmes.

Au CSI5* de Tryon, la victoire dans le Grand Prix est revenue à Faustino de Tili (Berlin x Darco), approuvé au stud-book AES. Sa mère Bijou Van de Vijfheide, fut une très bonne gagnante internationale sous la selle de Guy Williams et descend de la célèbre souche maternelle de Gazelle, à l’origine des internationaux Gazelle d’Elle, Nippon d’Elle, Cabri d’Elle, Bayard d’Elle... La 5ème place revient à Hardrock Z (Heartbreaker x Carthago) qui provient de la même famille maternelle que Lord II Z (Geir Gulliksen). La 6ème place est pour Chaqui Z (Chacco Blue x Quinar), issu de la même souche maternelle que Zekina Z, grande gagnante internationale avec Jane Richard Philips et que l’étalon performer Carthino Z.

Dans le Grand Prix CSI3* de Roeser, la 3ème place revient à Czardas 30 (Contendro I x Grannus), frère utérin de l’étalon performer en CSI Priamus Z (Vincent Voorn).  

A Asten, Chicago Z (Caretano Z x Cor de la Bryere) s’adjuge le Grand Prix CSI2*. Chicago est un petit-fils de l’exceptionnelle Ratina Z et donc un neveu de l’étalon Comme Il Faut, grand gagnant en CSI5* avec Marcus Ehning. Sa mère a également produit Camilo LS La Silla, CSIO avec Alberto Michan et l’étalon performer Cayetano Z (Julia Kayser). Utamaro d’Ecaussines (Diamant de Semilly x Quidam de Revel), neveu de Dame Blance Van Arenberg, grande gagnante en CSIO avec Pénélope Leprévost, prend la 6ème place en étant lui aussi double sans-faute.

Au CSI2* du Mans, Tsunami de Hus (L’Arc de Triomphe x Argentinus) qui n’est autre que le neveu du crack de Nick Skelton Arko III, prend la 4ème place du Grand Prix. Tabasco des Cabanes (Mr Blue x Le Tot de Semilly), qui provient d’une lignée d’origine anglo-arabe qui a donné Leviens des Cabanes, CSI5* avec René Tebbel, est 7ème.

Enfin, au CSI2* de Sancourt, Sam du Challois (Quaprice Bois Margot x Adam IV), qui brille en compétition avec Cian O’Connor depuis le début de la saison, prend la 5ème place du Grand Prix après avoir réalisé un double sans-faute.

Photo : La production de For Pleasure a une fois de plus été mise à l’honneur le week-end dernier avec la victoire de Forever dans le Grand Prix GCT de Cannes – Crédit photo LGCT/Stefano Grasso

CSI5* de Calgary (Can) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI5* de Cannes : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSIO5* de Sopot (Pol) : Résultats en ligne  - Live Streaming

CSI5* de Tryon (Usa) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI4* d’Upperville (Usa) : Résultats en ligne

CSI3* de Lons-le-Saunier : Résultats en ligne

CSI3* de Roeser (Lux) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI2* d’Allington (Gbr) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI2* d’Asten (Ned) : Résultats en ligne

CSI2* du Mans : Résultats en ligne

CSI2* de Rockwood (Can) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI2* de San Remo (Ita) : Site Internet du concours

CSI2* de Sancourt : Résultats en ligne