CSIO5* d’Abu Dhabi (Uae) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* d’Oliva (Esp) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* de Wellington (Usa) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Kronenberg (Ned) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Lier (Bel) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de San Miguel de Allende (Mex) : Résultats en ligne

CSI2* de Sopot (Pol) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Vejer de la Frontera (Esp) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* de Wellington (Usa) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* d’Oliva (Esp) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* d’Opglabbeek (Bel) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Villeneuve-Loubet : Site Internet du concours

Expertise du BWP, 2ème phase, Lier (Bel) : Liste des mâles inscritsLive Streaming

CSI4*-W d’Abu Dhabi (Uae) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* d’Exloo (Ned) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* d’Opglabbeek (Bel) : Résultats en ligneLive Streaming

CSIW de Londres (Gbr) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI5* de Riyad (Ksa) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI4*-W de Fort Worth (Usa) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3*-W de Poznan (Pol) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Keysoe (Gbr) : Résultats en ligne

CSI2* de Kronenberg (Ned) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Lier (Bel) : Résultats en ligne Live Streaming

CSI2* de Villeneuve-Loubet : Résultats en ligne

Quelle fin de week-end ! Pour le plus grand bonheur du public suisse, Martin Fuchs, a signé un fantastique doublé en s’imposant avec son formidable Leone Jei dans le Grand Prix de Genève ! Harrie Smolders et Max Kühner ont complété le podium.

Le CHI de Genève a, cette année encore, été le théâtre de grands moments de sport. Le Grand Prix Rolex qui clôturait cette merveilleuse semaine a tenu ses promesses. Les meilleurs cavaliers du monde se sont affrontés hier après-midi sur le parcours de Gérard Lachat composé de pas moins de quatorze obstacles aux cotes maximales pour un Grand Prix indoor.

La déception se lisait sur les visages de Bryan Balsiger, Jack Whitaker et David Will, respectivement associés à Dubai du Bois Pinchet (Kashmir van Schuttershof x Andiamo), Haya Loma N (Emerald x Lupicor) et C Vier 2 (Cardento x Concorde), tous fautifs sur l’ultime obstacle du parcours alors qu’ils avaient survolé les débats.

Il a fallu attendre le 24ème partant, Darragh Kenny, en selle sur VDL Cartello (Cartani x Lord), pour voir le premier parcours sans-faute. Le couple irlandais a été imité par cinq autres prétendants à la victoire, la 7ème place étant pour Henrik Von Eckermann/King Edward (Edward 28 x Feo) et la 8ème pour Marlon Modolo Zanotelli et VDL Edgar M (Arezzo VDL x Marlon), tous deux auteurs de parcours très rapides à 4 points. Côté Français, la meilleure performance était à mettre à l’actif d’Olivier Robert, 9ème avec sa monture des Championnats d’Europe de Riesenbeck Vivaldi des Meneaux (Chippendale Z x Bamako).

Ouvreur du barrage, Darragh Kenny a signé un beau tracé mais il semblait battable. Parti juste après lui, Martin Fuchs, favori du public, a profité de la grande amplitude de Leone Jei (Baltic VDL x Corland) pour abaisser le chronomètre de près de deux secondes. Derrière lui, Kent Farrington et Gazelle (Kashmir Van Schuttershof x Indoctro), couple vainqueur du Grand Prix en 2017, a tout tenté. Plus rapide que Martin Fuchs, l’Américain a dû se contenter de la 5ème place finale à cause d’une faute sur l’ultime obstacle.

Vainqueur du Grand Prix de ‘s-Hertogenbosch, Max Kühner avait la possibilité de décrocher un bonus en cas de victoire à Genève. Associé à son cheval de tête Elektric Blue P (Eldorado van de Zeshoek x For Pleasure), l’Autrichien a déroulé un très beau barrage mais il a échoué à près de sept dixièmes du Suisse. Après le barrage à huit points de Laura Kraut et Baloutinue (Balou du Rouet x Landor S) l’ultime barragiste, Harrie Smolders, a donné des sueurs froides au Suisse grâce à un barrage d’une grande fluidité en compagnie de Monaco (Cassini II x Contender), mais le Néerlandais a finalement échoué à 23 centièmes de la victoire. Martin Fuchs pouvait alors exulter : « C’est une grande victoire ! Quand j’ai reconnu, j’ai trouvé que le parcours et le barrage convenaient parfaitement à mon cheval. Leone Jei a une immense action et j’ai pu enlever des foulées partout. J’ai réalisé un temps difficile à battre et j’ai mis beaucoup de pression aux autres. J’ai eu la chance de Kent fasse une faute sur le dernier. Avant l’épreuve j’étais confiant car j’ai fait hier un parcours de travail dans l’épreuve des combinaisons et mon cheval a très bien sauté. Leone Jei a une immense action et quand je dois faire le même nombre de foulées que les autres chevaux il est moins rapide mais c’est vrai qu’aujourd’hui c’était parfait pour nous. Nous l’avons acheté en fin d’année de 6 ans chez Emile Hendrix. Il a été très bon à 7 ans à Aix-La-Chapelle et j’ai réalisé à ce moment-là que j’avais dans les mains un cheval de Grands Prix CSI5* et j’ai pris le temps de le former. A 8 ans il a débuté les Grands Prix 2 et 3* et cette année il a fait une fantastique saison avec notamment les deux médailles aux Championnats d’Europe. », confiait le vainqueur.

De son côté, Harrie Smolders signait un nouveau podium dans un Grand Prix CSI5* : « Je tiens à féliciter le chef de piste qui a tracé un très bon parcours aujourd’hui. Le temps accordé était parfaitement calculé et il y a eu des fautes un peu partout, il n’y a pas eu de juge de paix. J’avais la chance de partir en dernier et j’ai pu regarder les autres barragistes. Le cheval de Martin a une telle action que je savais que ce serait impossible pour moi de faire le même nombre de foulées sur le dernier. J’ai un peu mieux tourné que lui sur le premier virage mais ça n’a pas été suffisant. », expliquait-il.

Max Kühner montait sur la troisième marche du podium : « C’était un gros but de gagner ce Grand Prix mais Martin a tout fait parfaitement et aujourd’hui il n’y avait rien à faire. Le cheval de Martin n’était pas le plus rapide naturellement mais il a réussi à le rendre rapide. », racontait-il.

Résultats complets du Grand Prix

Photo : Martin Fuchs et Leone Jei, vainqueurs du Grand Prix de Genève – Crédit photo : Claire Simler

Les deux épreuves majeures qui se sont disputées samedi à Genève ont vu la victoire de deux cavaliers de moins de 25 ans, prouvant s’il en était encore besoin que la relève est bien là !

La journée a commencé avec la traditionnelle épreuve des combinaisons, dernière épreuve qualificative pour le Grand Prix Rolex. Dix couples ont décroché leur place pour le barrage dont sept qui n’étaient pas encore qualifiés pour le Grand Prix.

Alors que Rodrigo Pessoa pensait avoir fait le plus dur avec Carlito’s Way (Casall x Lordanos), il a été battu par le Britannique Harry Charles, 22 ans qui a pris une option osée pour aborder le double de verticaux avec Borsato (Contendro x Nijinski) et a par la même occasion obtenu sa place pour le Grand Prix. Harrie Smolders s’est emparé de la troisième place avec Monaco (Cassini II x Contender) qui lui a offert sa place pour ce dimanche. Ça passe également pour François Mathy Jr, 5ème avec Uno de la Roque (Numero Uno x Kannan) et Jack Whitaker, 6ème en compagnie de Valmy de la Lande (Mylord Carthago x Starter). Déjà qualifiée jeudi, la jeune Belge Zoe Conter a terminé 4ème en selle sur Dawa de Greenbay (Diarado x Schilling).

Résultats complets de l’épreuve des combinaisons

Après la victoire de Nicolas Deseuzes et Stella de Preuilly (Baloubet du Rouet x Apache d’Adriers) dans la Grande Chasse puis les adieux émouvants de l’exceptionnel Quabri de l’Isle (Kannan x Socrate de Chivre) à la compétition, Palexpo a été le théâtre en fin de soirée d’une autre belle épreuve, le Crédit Suisse Challenge, disputée au chronomètre sur des cotes à 1,55m. Seuls neuf des quarante-cinq paires engagées ont réussi le sans-faute sur ce parcours difficile. Le vertical numéro deux, l’oxer numéro 3 et l’oxer d’entrée du double numéro douze ont été les obstacles les plus fautifs.

Non qualifiée pour le Grand Prix dominical, la jeune néerlandaise Sanne Thijssen, 23 ans, s’est bien rattrapée en remportant l’épreuve avec son fidèle Con Quidam RB (Quinar Z x Cardino). Le couple s’est imposé avec quatre secondes d’avance sur son dauphin Martin Fuchs, associé pour l’occasion à Conner Jei (Connor x Cosimo). Grégory Wathelet a pris la troisième place en compagnie de l’étalon Faut-il des 7 Vallons (Comme Il Faut x Double Espoir), juste devant les deux Tricolores Julien Gonin, en selle sur Caprice de Guinfard (Mylord Carthago x Socrate de Chivre), et Nicolas Delmotte, ultime partant de l’épreuve avec Citadin du Chatelier (L’Arc de Triomphe x Diamant de Semilly).

Résultats complets du Crédit Suisse Challenge

Cet après-midi, six cavaliers Tricolores prendront part au Grand Prix Rolex. Ils auront fort à faire pour espérer l’emporter face aux trente-quatre autres candidats, tous aussi coriaces les uns que les autres. Rendez-vous à 15h pour le début des hostilités.

 

Photo 1: Harry Charles et Borsato, photo 2 : Sanne Thijssen et Con Quidam RB – Claire Simler