Championnats du Monde des Jeunes Chevaux de Lanaken (Bel) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI4* de Saint-Tropez : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Caledon (Can) : Résultats en ligne

CSI2* de Canteleu : Résultats en ligne

CSI2* de Gorla Minore (Ita) : Résultats en ligne - Live Streaming

CSI2* de Pékin (Chn) : Site Internet du concoursLive Streaming

Grand National de Barbaste : Résultats en ligne - Live Streaming

En parallèle de la Grande Semaine de l’Elevage, les juments de deux et trois ans ont disputé leur championnat à Fontainebleau.

Dans la catégorie reine des trois ans, quarante-neuf concurrentes se sont affrontées dans les ateliers du modèle, des allures et du saut en liberté. La gagnante Graceandfire de Lure (Tornesch x Berlin) a obtenu la meilleure note à l’atelier du modèle (16,55) et la deuxième ex æquo au saut en liberté (17). Sa mère Daome de Lure était 5ème du Championnat de France des Juments de six ans avec Bérenger Oudin cette année. Cette lignée maternelle a également donné les très bons gagnants internationaux Very Good de la Bonn ISO 153, Isatis d’l’Herbage ISO 160 ou encore Fee d’Amour ISO 165. Avec une moyenne de 16,60, elle a devancé de trois petits centièmes la Vice-Championne Gavotte de Rance (Rock’N Roll Semilly x Bacus de Nouvolieu) qui a obtenu comme la championne une note de 17 au saut en liberté. Sa 2ème mère Sophie du Château ISO 147 a produit le fantastique Itot du Château ISO 193, mais aussi Sultan du Château ISO 168 et sa souche basse est à l’origine de Grand Cœur A grand gagnant international ISO 175.

Issue du même élevage que la 2ème, Girene de Rance (Checkdam du Givre x L’Arc de Triomphe s’est adjugée la 3ème place. C’est une fille de la très bonne gagnante Une de Rance ISO 141. Très régulière lors des trois ateliers, elle a décroché une moyenne de 16,45.

Du côté des allures, la meilleure note a été attribuée à la 4ème Geisha Batilly (Qlassic Bois Margot x Numero Uno) avec une superbe moyenne de 17,87. Cette souche maternelle a donné la grande championne Electre II ISO 177, Flushing CSI5* ISO 173 ou encore Selectra Bois Margot ISO 149.

La meilleure note à l’atelier du saut en liberté (17,12) est revenue à Gigi des Rondets (Orlando x Arko), 5ème du classement final. Sa souche maternelle remonte à l’excellente compétitrice Q’Hornada Pierre ISO 158, elle-même mère de la championne Kho de Presle ISO 178 et Nikel de Presle ISO 168 et 2ème mère d’Alibi de la Roque qui brille cette année en CSI5* avec Julien Epaillard. Pas moins d’onze pouliches ont obtenu une moyenne supérieure à 16.

Classement complet du Championnat des Femelles de trois ans 

Du côté des deux ans, quarante concurrentes ont pris le départ. Le titre a été attribué à Hypnose de l’Etre (Contendro x Robin II Z), avec une moyenne de 16,91. Elle a obtenu la meilleure note de modèle du concours (17) et une très belle moyenne de 17,25 au saut en liberté. Elle provient de la même souche maternelle que les grands gagnants internationaux Ideal de Roy ISO 177, Godsend du Reverdy ISO 177, Jo de la Lande ISO 164 ou encore Rodosto ICC 179.

Elle a devancé Htag du Sornin (Sandro Boy x Lord Laptop), qui a décroché la meilleure note au saut en liberté (17,50). Cette jument descend d’une lignée du Hanovre à l’origine de Royal Esquido, bon gagnant en épreuves à 1,45m.

La meilleure note aux allures (17,37) a été décernée à la 3ème de ce classement, Hedjazz du Haut Bois (Cornet Obolensky x Le Tot de Semilly), également titulaire d’une très belle note de 17,25 au saut en liberté. Sa lignée maternelle a également donné les excellents performers Rock’N Roll Semilly ISO 174 et Oriele de la Mare ISO 150.

La 4ème place est revenue à Hope Casa Ballonga (Emerald x Mr Blue), très régulière lors des trois ateliers et titulaire d’une note de 17 au saut en liberté. Elle provient d’une très belle souche maternelle belge qui a donné les grands performers au plus haut niveau Virtuose d’Hyrencourt, Chin Hin d’Hyrencourt, Intradella Z…

Hermione de Rance (Captain Semilly x Bacus de Nouvolieu), sœur utérine de la vice-championne de France des trois ans Gavotte de Rance, a complété le top cinq avec une moyenne de 16,28. Douze pouliches ont obtenu une moyenne supérieure à 16.

Classement complet du Championnat des Femelles de deux ans 

Photo : Graceandfire de Lure, Championne de France des Femelles de trois ans - Webstallions

Nouveau week-end de compétition à travers le monde pour les étalons performers qui ne sont pas parvenus ce week-end à se hisser dans le top huit des compétitions 4 et 5* mais ont néanmoins signé de beaux résultats internationaux.

Au CSI3* de Bonheiden, Rouge de Ravel (Ultimo van Ter Moude x Quouglof Rouge) a pris la 6ème place du Grand Prix en compagnie de Guy Williams. Le couple avait signé le meilleur chronomètre au barrage mais une faute l’a privé d’un nouveau succès. Sa lignée maternelle a également donné Darios V, très bon gagnant en CSI, ISO 165 et Jocelyn A ICC 160.

A Paderborn, deux étalons sont rentrés dans le top huit du Grand Prix CSI3* : Varihoka du Temple (Luigi d’Amaury x Kannan), frère utérin de Toulon Sauvage ISO 144, a pris la 3ème place en compagnie de Patrick Stühlmeyer alors que Contagio (Colman x Lordanos), déjà père de performers en épreuves à 1,60m dont Best Boy 2 (H. Von Eckermann), 8ème le même week-end du Grand Prix CSI5* de Saint-Tropez, s’est classé 8ème avec Gerrit Nieberg.

Dans le Grand Prix CSI2* de Jardy, Sublim des Grezils (Quaprice Bois Margot x Socrate de Chivre) a pris la 4ème place en compagnie d’Agathe Bosetti. De son côté, Andain du Thalie (Calvaro x Quick Star), qui poursuit sa progression avec Olivier Guillon, s’est classé 8ème. Il descend de la même lignée maternelle que les performers au plus haut niveau Alligator Fontaine ISO 190, Frascator Mail ISO 170, I Love You CSIO ou encore Tresor Mail, médaille de bronze en concours complet avec l’équipe de France lors des JEM de Tryon.

Enfin, lors du CSI2* de La Bagnaia, Flinton (Clinton x Heartbreaker) s’est adjugé le Grand Prix en compagnie d’Emilio Bicocchi. Son frère utérin Hartacker est bon gagnant en CIC3* avec Isabelle Taylor.

Vainqueur du Championnat de France des Hongres et Mâles de six ans l’an dernier, Cheyenne de la Violle a fait coup double en s’adjugeant le Championnat de France des 7 ans. Cette épreuve a mis en lumière une majorité de chevaux qui avaient déjà brillé l’an dernier lors de la finale des six ans.

Près de cent-vingt chevaux de sept ans ont pris le départ de l’épreuve de Chasse, où les combinaisons ont fait des dégâts. Samedi après-midi, ils n’étaient plus que quarante pour la première manche de la finale, qui s’est révélée très sélective. Les vingt meilleurs chevaux ont ensuite pu disputer une ultime manche qui a révélé le classement final.

Parfait tout au long du Championnat, Cheyenne de la Violle (Nabab de Reve x Utah van Erpekom), Champion de France des 6 ans l’an dernier, a réussi le doublé en décrochant le titre chez les 7 ans en compagnie d’Eric Lelièvre. Cheyenne, qui l’a emporté avec un total de 2,96 points en étant le seul cheval à n’avoir pas fait la moindre faute tout au long de ce championnat, est issu de la même lignée maternelle que l’international Ivan du Val ISO 165.

En tête jusqu’à la dernière manche, Caligano Jorthonne (Safari d’Auge x Beryl de la Lande) a malheureusement commis une faute qui l’a fait reculer à la deuxième place. La monture de Tony Hanquinquant était déjà 5ème du Championnat de France des 6 ans l’an dernier. Sa souche maternelle est à l’origine de Lyre des Vaulx ISO 160, Premier de la Vallee ISO 154 ou encore Magnum du Verron ISO 153.

Le puissant Capuccino de Nantuel (Dandy du Plape x Parco) s’est emparé de la 3ème place en compagnie de Jérôme Hurel. Il était l’an dernier Vice-Champion de France des hongres et mâles de 6 ans. Sa lignée basse a donné les excellents gagnants internationaux Oceane de Nantuel ISO 166, Karma de Nantuel ISO 164, Viceversa de la Roque ISO 156 ou encore Tatchou ICC 188.

Sous la selle de Delphine Perez, Call Me Express (Orient Express x Kannan) aurait pu l’emporter sans une faute sur l’ultime obstacle de la première manche. Déjà finaliste l’an dernier, elle avait obtenu le label « Très Bon ». Elle provient de la souche maternelle de la célèbre Bourree qui a donné d’innombrables gagnants au plus haut niveau dont Padock du Plessis ISO 178, Narcotique ISO 177, Ulane du Plessis ISO 175, P’Tit Pol ISO 174, Venus du Plessis ISO 170, Fleche du Plessis II ISO 168, Plume de la Roque ISO 166, Ulahop Boy ISO 165…

Carlita de Gaia (Levistan x Quidam de Revel), Championne des 5 ans en 2017 et 3ème du Championnat de France des Juments de six ans l’an dernier, toujours sous la selle de Thomas Lévêque, a complété le top cinq. C’est une sœur utérine des très bonnes gagnantes internationales Kikuyu du Coty ISO 170 et Amethyste du Coty ISO 154.

Alexis Deroubaix, membre de l’équipe de France lors des Championnats d’Europe de Rotterdam, avait sellé Corto Danfer (Le Tot de Semilly x Clinton) qu’il a mené à la sixième place de ce Championnat. Comme la 4ème, il provient de la lignée maternelle de Bourree dont on ne compte plus les grands vainqueurs internationaux. Sa deuxième mère Venus du Plessis fut une grande gagnante sous la selle d’Annick Chenu, ISO 170.

Vainqueur de l’épreuve de Chasse et double sans-faute en finale, Chabada des Kinous (Conrad x Bel Espoir) a dû se contenter de la 7ème place après avoir été fautive à deux reprises sur le sable sous la selle de Laurent Le Vot. Sa mère Jaliska d’Autretemps fut une bonne gagnante, ISO 141. Enfin, Crooner du Phare (Othello du Phare x Papillon Rouge) a complété le top huit avec Marie Demonte.

Résultats complets du Championnat de France des 7 ans 

Photo : Cheyenne de la Violle, Champion de France des 7 ans avec Eric Lelièvre - Webstallions

 

Dimanche matin, les meilleurs cinq ans de leur génération à l’issue des deux premières épreuves qualificatives se sont retrouvés pour disputer leur championnat.

Très attendu par les éleveurs, Ekano DKS (Kannan x Cumano), n’a pas déçu et s’est adjugé le titre de Champion chez les Hongres et Mâles. Auteur d’une saison quasi-parfaite avec 20 parcours sans-faute sur 21, l’étalon, 3ème du CIR de Saint-Lô, a fait forte impression en compagnie d’Alexis Gourdin.

Champion de France des quatre ans l’an dernier, Et Alors de Granlieu (Rinaldo des Isles x Sable Rose) a cette fois dû se contenter de la 2ème place. Approuvé l’an dernier, Et Alors, qui évoluait sous la selle de Charles Hubert Chiché, descend d’une lignée maternelle trotteuse.

La troisième place est revenue à Eureka de Joan (Canturo x Darco), qui évoluait sous la selle de Gérald Brault. D’origine belge, sa souche maternelle est riche en excellents gagnants internationaux à l’image d’Ohio van de Padenborre, Riot Gun van de Padenborre ou encore Toronto van de Padenborre, tous performants en épreuves à 1,60m.

Deuxième fils de Canturo classé « Elite », Eros de l’Eldorado (mère par Vas Y Donc Longane) a terminé au pied du podium en compagnie de Romain Potin. Il provient de la même lignée maternelle que les bons gagnants Boutantrin ICC156, Targo de l’Ermitage ISO 142 et Balade de l’Ermitage ISO 141.

Alexis Gourdin a réussi le bel exploit de placer un deuxième mâle du côté des « Elite », El Star Semilly (Quick Star x Le Tot de Semilly), frère utérin de Fighter Semilly, qui prenait plus tôt dans la semaine la 3ème place du Championnat des quatre ans. Sa deuxième mère a également produit les très bon performers internationaux Elkintot, CSIO sous couleurs italiennes et Giotto II ISO 161.

Résultats complets du Championnat des Hongres et Mâles de cinq ans 

Du côté des juments, le titre a été décerné à Elsafina Blue (Chacco Blue x Dollar Dela Pierre), dont la grand-mère Infante du Hequet avait remporté ce même Championnat en 2001. Cette lignée est également à l’origine des excellents gagnants internationaux Icare M ISO 171, Jasmine A ISO 156, Lutin du Hequet ISO 156…

Elle a devancé Etoile d’Olbiche (Ogrion des Champs x Dollar du Murier), associée à Axelle Lagoubie. Etoile est une sœur utérine de Viva d’Olbiche ISO 151 et Bob d’Olbiche ISO 145. Cette souche maternelle a également donné les excellents Shogoun II ISO 184, Richebourg ISO 158, Quintus CSIO, Tresor d’Opaline CSIO et le Champion Olympique Jus de Pomme.

Ellea du Mont (Canturo x Panama Tame) est montée sur la troisième marche du podium en compagnie de Jean-François Filatriau. Sa lignée maternelle a donné les grands gagnants internationaux Omnibus III ISO 165, Toledo du Phare ISO 161 ou encore Ultra de Neuville ISO 160.

De son côté, Esmeralda des Vaux (Urano de Cartigny x Super de Bourriere) a pris la 4ème place avec Samuel Lepagneul. Sa mère Canaille des Vaux ISO 140 a également produit les excellents gagnants internationaux Prince des Vaux ISO 171, Quismy des Vaux ISO 167 et Orage des Vaux ISO 161

L’ultime « Elite » est Ebony Black (L’Arc de Triomphe x Mr Blue) qui évoluait sous la selle d’Edouard Fiocre. Sa souche basse a également donné Glandor ISO 163 mais aussi Ultimatum Ideal ISO 146.

Résultats complets du Championnat des Juments de cinq ans 

Du côté des autres stud-books, la victoire est revenue à la jument OC Europe d’Authuit (Kannan x L’Arc de Triomphe), qui descend de la même lignée maternelle que la vice-champion des 6 ans Dagon des Baleines et l’étalon Landor S. Associée à Séverin Sigaud, elle a devancé Chalam LS (Chacon LS x Caporal La Silla) qui évoluait sous la selle de Philippe Vanderlynden et dont la troisième mère n’est autre que la « jument du siècle » Ratina Z. Elina du Frelut (Flying Morgenster x Germus S) a complété le podium avec Stéphane Thomas.

Résultats complets des autres stud-books 

Photos : A gauche, Ekano DKS, à droite Elsafina Blue - Webstallions

 

CSI5* de Saint-Tropez : Résultats en ligneLive Streaming

CSI4*-W de New York - North Salem (Usa) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* de Bonheiden (Bel) : Résultats en ligne

CSI3* de Busto Arsizio (Ita) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* de Mâcon-Chaintré : Résultats en ligne – Streaming

CSI3* de Paderborn (Ger) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Jardy : Résultats en ligne

CSI2* de Kronenberg (Ned) : Résultats en ligne

CSI2* de La Bagnaia (Ita) : Résultats en ligne

CSI2* de Moscou (Rus) : Site Internet du concours