Deuxième hier soir du Grand Prix Longines, Denis Lynch a brillamment remporté ce soir le Championnat de Bâle. Max Kühner et Bryan Balsiger ont complété le podium.

Denis Lynch commence l’année 2020 de belle manière ! Après avoir été battu par Steve Guerdat dans le Grand Prix Longines, Lynch a eu sa revanche en remportant le convoité Championnat de Bâle (1,50m avec barrage). Pour ce faire, l’Irlandais et sa monture Cristello (Numero Uno x Voltaire) ont, comme dix autres paires, signé un beau sans-faute lors du parcours initial de Frank Rothenberger. Sur ce parcours fautif, il n’y a pas eu de véritable juge de paix mais le délicat vertical rouge numéro 9, le double d’oxers numéro 12 ou encore la palanque noir finale ont causé des difficultés aux quarante-trois couples engagés.

Au barrage, le cavalier irlandais, parti en septième position, a profité de la grande galopade de sa monture pour s’assurer une belle victoire. Il a devancé de près de deux secondes l’Autrichien Max Kühner, qui, malgré un instant de flottement sur l’ultime obstacle avec Alfa Jordan (Air Jordan x Lancelot), a offert un très beau spectacle au public. Un public qui a apprécié la 3ème place de Bryan Balsiger, le Suisse qui monte et qui a encore une fois impressionné en compagnie du plaisant Jenkins Ter Doorn (Numero Uno x Sir Lui). Meilleur cavalier français de la soirée, Simon Delestre s’est offert la 4ème place de l’épreuve avec Qopilot Batilly Z (Qlassic Bois Margot x Cabdula du Tillard), juste devant l’ouvreur du barrage, Alberto Zorzi, qui montait pour l’occasion le puissant Vauban du Trio (Nervoso x Desir du Château). Le dernier double sans-faute a été l’œuvre du cavalier néerlandais Bart Bles, qui, grâce à cette performance en compagnie de Kriskras DV (Cooper van de Heffinck x Kashmir van Schuttershof), a conforté sa place de leader au classement provisoire de meilleur cavalier du concours

Seul l’ultime barragiste Daniel Deusser est parvenu à améliorer de chronomètre du vainqueur, mais au prix de deux fautes avec Kiana Van Het Herdershof (Toulon x Lys de Darmen).

Résultats complets de l’épreuve 

Demain, les quarante couples qualifiés prendront part au Grand Prix Coupe du Monde, qui permettra à certains d’entre eux de valider leur place pour la finale de Las Vegas. L’épreuve débutera à 14h15.

Photo : Denis Lynch et Cristello, vainqueurs du Championnat de Bâle – Crédit photo : CSI Basel

 

Récemment détrôné de sa place de numéro un mondial par son compatriote Martin Fuchs, Steve Guerdat a remporté le Grand Prix Longines du CSI5* de Bâle. Denis Lynch et Niels Bruynseels ont complété le podium.

Première épreuve à barrage du week-end, le Grand Prix Longines de Bâle (1,55m avec barrage) a tenu toutes ses promesses devant des tribunes combles. Si le vertical de milieu de triple et le délicat vertical rouge numéro dix ont été les obstacles les plus fautifs du parcours, le chef de piste Frank Rothenberger a choisi de jouer sur le temps accordé pour faire la différence. Huit couples ont ainsi été privés de barrage à cause du chronomètre, dont les Tricolores Kevin Staut, associé à Viking d’la Rousserie (Quaprice Bois Margot x Apache d’Adriers), Félicie Bertrand, en selle sur Sultane des Ibis (Quidam de Revel x Elan de la Cour) et Simon Delestre, qui montait Ucello de Will (Marlou des Etisses x Marlon). Neuf des quarante-six couples au départ se sont finalement qualifiés pour la lutte au chronomètre.

Premier à s’élancer, Niels Bruynseels a d’emblée signé un barrage rapide en compagnie de la bouillonnante Ilusionata Van’t Meulenhof (Lord Z x Carthago). Auteur d’un magnifique parcours initial, Michael Jung (5ème) était largement plus rapide mais il a été fautif sur l’ultime obstacle avec Chelsea (Check In x Argent). Steve Guerdat est ensuite entré en piste, décidé à réaliser une belle performance avec le Selle Français Victorio des Frotards (Barbarian x Prince Ig’Or). Malgré la perte d’un étrier trois obstacles avant la fin du barrage, le Suisse a pris d’énormes risques et a réalisé un temps canon pour s’emparer de la tête avec près de quatre secondes d’avance sur Bruynseels ! Seul Pieter Devos, associé au vétéran Espoir (Surcouf de Revel x Laudanum ps), a fait mieux en prenant une option très difficile mais il n’a pas été récompensé de ses efforts en laissant deux barres à terre. Denis Lynch a confirmé que le couple qu’il formait depuis l’an dernier avec Chopin’s Bushi (Contendro II x Nairobi) fonctionnait de manière remarquable en s’adjugeant la 2ème place de l’épreuve, à tout de même près de trois secondes de Guerdat. Pénélope Leprévost a quant à elle pris la 4ème place de l’épreuve avec l’étalon Excalibur Dela Tour Vidal (Ugano Sitte x Ogano Sitte), avec qui elle a préféré assurer un double sans-faute. Vainqueur du Grand Prix Coupe du Monde de Malines, Daniel Deusser a cette fois commis deux fautes avec Killer Queen Vdm (Eldorado van de Zeshoek x For Pleasure), alors que l’ultime barragiste, le tout nouveau numéro un mondial Martin Fuchs, parti sur un train d’enfer, a été pénalisé de quatre points sur le troisième obstacle en compagnie de Silver Shine (Califax x Balou du Rouet), laissant la victoire à son compatriote.

Résultats complets du Grand Prix Longines 

Photo : Steve Guerdat et Victorio des Frotards, vainqueurs du Grand Prix Longines de Bâle – Crédit photo : CSI Basel

Auteur d’une fantastique saison 2019, le Tricolore Julien Epaillard a débuté l’année 2020 par une victoire au CSIW de Bâle dans l’épreuve majeure de la soirée, le Prix Grand Hôtel Les Trois Rois. Daniel Deusser et Martin Fuchs ont complété le podium.

Julien Epaillard débute la saison 2020 sur les chapeaux de roue ! Associé à Queeletta (Quality x Landor S), qu’il ne monte que depuis l’année dernière, le Français a encore une fois réalisé un parcours dont il a le secret pour s’imposer dans le Prix Grand Hôtel Les Trois Rois, une épreuve à 1,50m disputée au chronomètre. Il s’en est fallu de peu, vingt centièmes très précisément, pour que Daniel Deusser ne lui chipe la victoire avec Kiana van Het Herdershof (Toulon x Lys de Darmen). Comme l’Allemand, Epaillard a pris de gros risques, prenant notamment l’option courte devant le mur pour aborder le délicat vertical numéro quatre, qui a causé de nombreuses fautes. Une option que le tout nouveau numéro un mondial Martin Fuchs a été le premier à prendre, terminant finalement sur la troisième marche du podium en compagnie de Chica B Z (Canturano x Berlin), à près d’une seconde du vainqueur. Denis Lynch, dont l’ancienne monture All Star venait de faire ses adieux, s’est classé 4ème avec le très régulier Chopin’s Bushi (Contendro II x Nairobi), à distance respectable du Tricolore, alors que Douglas Lindelöw a complété le top cinq avec Cheldon (Chacco Blue x Baloubet du Rouet). Au total quinze des quarante-trois couples au départ ont signé un parcours sans-faute dans le temps imparti.

Demain soir, les cavaliers disputeront le premier Grand Prix de la saison, le Grand Prix Longines de Bâle, qui sera également qualificatif pour le Grand Prix Coupe du Monde de dimanche. L’épreuve débutera à 19h45.

Résultats complets de l’épreuve 

Photo : Julien Epaillard et Queeletta, vainqueur du Prix Grand Hôtel Les Trois Rois - Crédit photo : Longines CSI Basel

 

CSIW de Bâle (Sui) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* d’Abu Dhabi (UAE) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Neustadt Dosse (Ger) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* d’Opglabbeek (Bel) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Villeneuve Loubet : Site Internet du concours

CSI2* de Zuidbroek (Ned) : Résultats en ligneLive Streaming

 

CSI4*-W d’Abu Dhabi (UAE) : Résultats en ligne

CSI2* de Villeneuve-Loubet : Site Internet du concours

CSIW de Malines (Bel) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI4* de Liverpool (Gbr) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3*-W d’Al Ain (Uae) : Site Internet du concours

CSI2* de Villeneuve-Loubet : Site Internet du concours