CSI5* de Calgary (Can) : Résultats en ligneLive Streaming

CSIO de Knokke (Bel) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI4* de Valkenswaard (Ned) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* d’Ommen (Ned) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* de Sariego (Esp) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* de Traverse City (Usa) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* de Tryon (Usa) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Courrière (Bel) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Kronenberg (Ned) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Montefalco (Ita) : Résultats en ligne

CSI2* de Vilamoura (Por) : Résultats en ligneLive Streaming

Grand National de Notre Dame d’Estrées : Résultats en ligneLive Streaming

Z Festival de Deauville : Liste des Foals inscritsLive Streaming

 

Alors qu’il n’était pas en réussite depuis le début de la semaine, Christian Ahlmann est parvenu à se remettre en selle juste avant le Grand Prix dominical en remportant le Prix Allianz. Bryan Balsiger et Harrie Smolders ont complété le podium dans une épreuve qui a vu son lot de rebondissements.

Traditionnellement disputé le samedi, le prix Allianz regroupait trente-deux couples qui s’étaient qualifiés dans plusieurs épreuves tout au long du week-end. Cette épreuve à 1,55m avait la particularité de se disputer au winning round, les scores des dix qualifiés pour la deuxième manche étant remis à zéro. Le chef de piste Frank Rothenberger avait bien calculé son coup puisque dix couples ont réalisé un parcours sans-faute dans une première manche où le triple numéro cinq, la sortie sur bidet du double numéro huit ou encore la rivière, placée en numéro treize des quatorze obstacles du parcours, ont posé le plus de difficultés aux couples engagés.

La deuxième manche a été pleine de surprises : Parti en ouvreur, Nicolas Pizarro a laissé trois barres à terre et commis un refus avec Atlantica du Soleil Z (Atlantus van de Roshoeve x Felin Pierreville). Juste derrière lui, Martin Fuchs, parti en trombe, a préféré abandonner après avoir fait deux grosses fautes avec le prometteur Commissar Pezi (Commissario x Lord Pezi). Puis Grégory Wathelet, qui avait pour l’occasion sellé le puissant Beau Gosse du Park (Quaprice Bois Margot x Kannan), a fait face à un refus de sa nouvelle recrue sur le mur. Ce maudit mur a également entraîné la chute d’Harry Charles, qui s’est montré un peu trop gourmand en compagnie de Borsato (Contendro x Nijinski). Enfin, Nayel Nassar, qui avait signé le meilleur chronomètre de la première avec El Conde (Filou de Muze x Final Shot), ne s’est pas élancé dans la deuxième.

Le premier double sans-faute a finalement été l’œuvre d’Harrie Smolders et d’Uricas Van de Kattevennen (Uriko x Cassini I). Déjà très remarqué à l’occasion du CSIO de La Baule, l’étalon de dix ans a confirmé tout le bien qu’en pensait son cavalier : « Uricas est un cheval en devenir, il est extrêmement prometteur. Pour ses débuts à Aix, il a été largement au-dessus de mes attentes et a été à la hauteur du difficile parcours d’aujourd’hui. », confiait Harrie Smolders.

Il a été immédiatement imité par Bryan Balsiger, qui s’offrait un beau cadeau d’anniversaire en prenant la tête du classement provisoire avec Dubai du Bois Pinchet (Kashmir Van Schuttershof x Andiamo). Le Suisse n’a pas eu le temps de savourer puisqu’il a été battu dans la foulée par l’Allemand Christian Ahlmann, qui n’a pas fait dans le détail en compagnie du véloce étalon Solid Gold Z ( Stakkato Gold x Calvin Z), devançant Balsiger de plus d’une seconde. Dernier à s’élancer, Gerrit Nieberg est resté prudent et s’est adjugé la 4ème place de l’épreuve avec Blues d’Aveline (Baloussini x Coriall), laissant Ahlmann savourer un nouveau succès de prestige : « Je suis toujours content de gagner une épreuve ici. Ma semaine n’était pas exceptionnelle jusque-là. Mes chevaux sautaient bien mais il nous manquait des performances. Je suis content que ma forme soit de retour et j’espère que cela va se poursuivre demain. Solid Gold est un petit peu dans l’ombre de Dominator. C’est souvent lui qui le qualifie pour le Grand Prix. Ces derniers temps, il a participé à deux Grands Prix CSI5* à Cannes et Saint-Tropez et s’est classé les deux fois. C’est un vrai étalon, qui n’est pas toujours facile à la barre d’essai quand il y a beaucoup de monde. C’est par contre un cheval très facile à monter en piste, il sait tout faire et il est complètement concentré à son travail. Il est encore meilleur que l’an dernier et je pense que le meilleur reste à venir.

L’épreuve d’aujourd’hui est sensée être moins difficile que les deux qualificatives pour le Grand Prix mais quand j’ai marché la piste aujourd’hui j’ai trouvé cela bien assez délicat avec des obstacles particuliers. En deuxième manche il y avait pour le numéro un le choix de prendre l’option devant ou derrière la rivière. J’ai choisi de passer devant. J’ai ensuite eu un virage un peu difficile mais j’ai réussi à dérouler toute la fin de mon barrage en avant, ce qui m’a permis de l’emporter. », racontait le vainqueur.

Son dauphin Bryan Balsiger s’avouait lui aussi satisfait : « C’est mon premier top trois ici. J’aurais bien sûr préféré gagner pour mon anniversaire mais je suis ravi de ma deuxième place. Je ne suis malheureusement pas qualifié pour le Grand Prix. J’ai fait une très bonne première manche dans la Coupe des Nations mais cela ne s’est pas bien passé dans la deuxième et j’avais à cœur de faire une belle performance aujourd’hui avec Dubai pour effacer ça. J’étais confiant en deuxième manche, je lui ai demandé plus et elle a parfaitement répondu. », expliquait-il.

Résultats complets de l’épreuve

Demain, quarante couples prendront part au mythique Grand Prix avec la ferme intention de l’accrocher à leur palmarès. Deux Tricolores prendront le départ : Roger-Yves Bost, qui sera associé à Ballerine du Vilpion (Baloubet du Rouet x Quidam de Revel) et Kevin Staut, qui évoluera en compagnie de Visconti du Telman (Toulon x Dollar du Murier). Rendez-vous à 14h30 pour le début des hostilités.

Liste de départ du Grand Prix

Photo : Christian Ahlmann et Solid Gold Z, vainqueurs du Prix Allianz – Crédit photo : CHIO Aachen

Grands vainqueurs du Grand Prix d’Europe il y a deux jours, McLain Ward et Contagious ont récidivé en s’imposant dans le Prix de Rhénanie du Nord-Westphalie. Le cavalier américain a devancé Steve Guerdat et Jur Vrieling, alors que Nicolas Delmotte a décroché une belle 4ème place.

Quel couple ! Impressionnants il y a deux jours dans la première épreuve majeure du week-end, le Grand Prix d’Europe, McLain Ward et Contagious (Contagio x For Keeps) ont de nouveau survolé les débats cet après-midi en s’adjugeant le Prix de Rhénanie du Nord-Westphalie (1,60m avec barrage). 55 couples se sont élancés à l’assaut du parcours de Frank Rothenberger, où la rivière a causé beaucoup de difficultés, de même que le triple placé en fin de parcours. Seize paires ont finalement décroché leur place pour le barrage mais seules quinze sont reparties, Darragh Kenny préférant ménager VDL Cartello (Cartani x Lord) en vue du Grand Prix dominical.

Sept couples ont signé un double sans-faute au barrage et c’est finalement l’ultime partant, McLain Ward, qui a eu le dernier mot avec le véloce Contagious et s’est imposé avec sept dixièmes d’avance sur son premier poursuivant : « Cette épreuve me réussit bien, je l’ai déjà gagnée à plusieurs reprises. Contagious était venu ici avec comme objectifs le Grand Prix d’Europe et cette épreuve et il a été très bon. J’ai été étonné par le nombre de parcours sans-faute aujourd’hui compte-tenu de la difficulté de l’épreuve mais je pense que d’une part le sol est très bon et qu’il permet aux chevaux de pleinement s’exprimer et d’autre part que tous les cavaliers présents ici sont excellents et très concentrés. Avant de partir au barrage j’avais un plan très précis du nombre de foulées que je pouvais faire dans chaque ligne. Je pense que j’ai gagné du temps sur le demi-tour pour aller vers l’oxer vert et le cheval était bien avec moi tout au long du barrage. Je ne pensais pas au départ que Contagious serait un cheval pour les Jeux Olympiques mais il y est allé et il a été performant. Il est revenu des JO encore meilleur. Je vis une très belle semaine mais les choses seront encore différentes dimanche. Je monterai Azur que je connais par cœur, qui est comme une vieille amie et j’espère être performant. », expliquait-il.

Deuxième après avoir comme toujours donné le meilleur de lui-même en compagnie de Maddox (Cohiba x Maraton), Steve Guerdat s’avouait très satisfait : « C’est la première grosse épreuve de Maddox après un break de deux mois et c’était vraiment mon objectif du week-end avec lui. J’ai eu le barrage que j’avais planifié. J’aurais peut-être pu enlever une foulée du 2 au 3 mais cela n’aurait rien changé en définitive. Je pense que je n’aurais pas pu faire beaucoup mieux aujourd’hui et je suis très content de cette performance. », confiait le Suisse.

Associé à Fiumicino Van de Kalevallei (Plot Blue x Nabab de Reve), le Néerlandais Jur Vrieling a complété le podium. Meilleur Tricolore du jour, Nicolas Delmotte s’est classé 4ème à l’issue d’un superbe barrage avec la prometteuse Dallas Vegas Batilly (Cap Kennedy x L’Arc de Triomphe) qui n’en finit pas d’impressionner. Cette épreuve ne permettra malheureusement pas à Nicolas de décrocher sa place pour le Grand Prix dominical car elle ne qualifiait que les cavaliers n’ayant pas pris part à la Coupe des Nations.

Christian Kukuk et Nice Van’t Zorgvliet (Emerald x Heartbreaker), elle aussi âgée de 9 ans, ont complété le top 5, alors que Grégory Wathelet (6ème), en selle sur Iron Man Van de Padenborre (Darco x Chin Chin) et Harrie Smolders (7ème), associé à l’ancien crack de Beezie Madden Darry Lou (Tangelo Van de Zuuthoeve x Nabab de Reve) ont complété la liste des couples à avoir réalisé un double sans-faute.

Résultats complets de l’épreuve

Photo : McLain Ward et Contagious, vainqueurs du Prix de Rhénanie du Nord-Westphalie – Crédit photo : Jean Bougie

Traditionnellement disputée en nocturne le jeudi, la Coupe des Nations d’Aix-la-Chapelle a une fois encore offert du grand sport. Pour le plus grand bonheur du public, l’Allemagne s’est imposée sans trembler devant la Belgique et la Grande-Bretagne. La France s’est classée 5ème.

Quelle soirée ! Les tribunes étaient combles hier soir pour accueillir la Coupe des Nations. La pluie qui s’est abattue durant une bonne partie de l’épreuve n’est pas parvenue à ternir la fête.

Frank Rothenberger a encore une fois tracé un parcours délicat dont les juges de paix ont été le gros oxer numéro huit et le triple vert pâle placé en toute fin de parcours avec une entrée sur palanque.

Sans ses leaders historiques, Christian Ahlmann, Daniel Deusser et Marcus Ehning, présents à Aix-la-Chapelle uniquement pour défendre leurs chances en individuel, l’Allemagne s’est imposée (5 points). Elle a montré qu’elle disposait d’un vrai vivier de couples de très haut niveau.

Grâce aux belles prestations de ses coéquipiers en deuxième manche, Andre Thieme, auteur d’un beau sans-faute en première manche, n’a même pas eu besoin de s’élancer avec sa fantastique Chakaria (Chap x Askari) : « J’ai fait une superbe première manche et une deuxième manche encore meilleure, plaisantait-il. C’était ma première Coupe des Nations à Aix-la-Chapelle et c’est très différent de toutes les autres Coupes des Nations. Je voulais absolument y participer mais je dois dire que c’était énormément de pression. Je suis très content. »

Une joie partagée par son chef d’équipe Otto Becker : « Je suis absolument ravi. Pour moi les Coupes des Nations sont les plus belles épreuves et monter dans cette atmosphère et devant un tel public est incroyable. J’ai choisi d’aligner de nouveaux couples et je suis très satisfait de leur comportement. », confiait-il.

Janne-Friederike Meyer-Zimmermann a largement contribué à la victoire de son équipe grâce à un somptueux double sans-faute en compagnie de Messi Van’t Ruytershof (Plot Blue x For Pleasure) : « Je monte Messi depuis qu’il a cinq ans et nous avons toujours cru en lui. C’est un grand cheval très respectueux avec tous les moyens. Il est très sensible et dans ses jeunes années il était très difficile sur les barres d’essai, nous avons parfois préféré ne pas entrer en piste quand cela ne se passait pas bien au paddock. Je le connais par cœur maintenant, c’est un cheval de rêve ! », expliquait l’Allemande.

Sa coéquipière Jana Wargers pouvait elle-aussi se réjouir du comportement de son excellent Limbridge (Limbus x Cambridge) (1+4) : « C’est vraiment fantastique d’être ici et de monter dans de telles conditions. Mon cheval est incroyable, il rend mon travail facile. Je crois en lui et je savais qu’il serait super aujourd’hui. », racontait la cavalière.

Enfin, Christian Kukuk, associé à Mumbai (Diamant de Semilly x Nabab de Reve), a lui aussi contribué au succès de son équipe grâce à un sans-faute en deuxième manche (8+0): « J’ai eu un bon sentiment en première manche même s’il y a eu deux fautes. Je n’ai pas changé grand chose en deuxième manche et je pense que Mumbai et moi avons réalisé l’un de nos plus beaux parcours. », confiait le cavalier des écuries Beerbaum.

La deuxième place est revenue à une très belle équipe de Belgique avec un total de 8 points. Elle a notamment pu compter sur un superbe double sans-faute de Jérôme Guéry et Quel Homme de Hus (Quidam de Revel x Candillo) et des prestations solides de Nicola Philippaerts/Katanga V/H Dingeshof (Cardento x Tornedo FCS) (4+0) et Grégory Wathelet/Nevados S (Calvados Z x Romualdo) (0+4).

Egalement pénalisée de 8 points mais avec un chronomètre plus lent, la Grande-Bretagne est montée sur la troisième marche du podium. Le jeune Harry Charles a encore impressionné en effectuant un beau double sans-faute avec Romeo 88 (Contact Van de Heffinck x Orlando). Ben Maher, en selle sur Faltic HB (Baltic VDL x Concorde) (0+4) et Scott Brash, associé à Hello Jefferson (Cooper Van de Heffinck x Irco Mena) (4+0) ont eux aussi tenu leur rang.

Au total quatre paires ont signé un double sans-faute. Outre ceux déjà cités, Steve Guerdat et Venard de Cerisy (Open Up Semilly x Djalisco du Guet) étaient les derniers à avoir réalisé l’exploit mais ils n’ont pu empêcher la Suisse de terminer au pied du podium après une deuxième manche délicate pénalisée de 17 points.

L’équipe de France, qui avait fait le choix d’aligner une équipe mixte avec deux cavaliers très expérimentés et deux qui disputaient leur premier Aix-la-Chapelle, a dû se contenter de la 5ème place finale. Si Kevin Staut a réalisé une première manche décevante avec quatre fautes au compteur, il a bien redressé la barre en deuxième avec un superbe sans-faute en compagnie de Visconti du Telman (Toulon x Dollar du Murier). Pierre-Marie Friant n’est pas parvenu à réaliser de parcours sans-faute (4+4), mais il a déroulé deux prestations de haut niveau et s’est montré à la hauteur de l’événement en compagnie de l’énergique Urdy d’Astree (Bouffon du Murier x Pamphile). Parfaitement à son affaire en première manche avec un sans-faute magistral en compagnie de son puissant Cordial (Casall x Chicago Z), Mégane Moissonnier a malheureusement essuyé une chute alors qu’elle réalisait de nouveau un superbe parcours. Après avoir perdu un fer sur le double numéro 7, Cordial a glissé juste avant de prendre sa battue sur le numéro 9 ce qui a causé une grosse faute et la chute de sa cavalière. Enfin, associé à Nicolas Delmotte, Ilex VP (Diamant de Semilly x Darco), peut-être en manque de compétition, a commis deux fautes dans chaque manche.

Résultats complets de la Coupe des Nations

Photo : Janne Friederike Meyer-Zimmermann et Messi Van’t Ruytershof, membre de l’équipe d’Allemagne vainqueur de la Coupe des Nations d’Aix-la-Chapelle – Crédit photo : Jean Bougie

Habitué des victoires en cinq étoiles, McLain Ward a ajouté une nouvelle ligne prestigieuse à son palmarès en s’adjugeant le Grand Prix d’Europe en compagnie de Contagious. Pour son premier rendez-vous à Aix-la-Chapelle, Mégane Moissonnier a impressionné en terminant au pied du podium.

Premier grand rendez-vous du week-end allemand, le Grand Prix d’Europe a tenu toutes ses promesses. Si le parcours semblait délicat à la reconnaissance, pas moins de 27 paires ont signé un parcours sans-faute et deux avec du temps dépassé. L’épreuve étant disputée en deux manches, seules quatorze couples ont été rappelés pour la lutte au chronomètre. Déception pour Roger-Yves Bost, auteur d’un sans-faute avec Ballerine du Vilpion (Baloubet du Rouet x Quidam de Revel) mais qui termine à la porte avec une quinzième place finale.

Au jeu du chronomètre, les meilleurs cavaliers mondiaux ont tenu leur rang. Si le numéro un mondial Martin Fuchs pensait avoir fait le plus dur en compagnie de Conner Jei (Connor x Cosimo), il s’est fait chiper la victoire sur le fil, pour sept centièmes, par l’Américain McLain Ward, qui avait sellé pour l’occasion Contagious (Contagio x For Keeps). La troisième place est revenue au très expérimenté Conor Swail, présent pour la première fois à Aix et en selle sur sa monture de tête Count Me In (Count Grannus x Sherlock Holmes) : « Aix-la-Chapelle est le concours le plus important au Monde et le Grand Prix d’Europe est l’une des trois épreuves majeures du concours avec la Coupe des Nations et le Grand Prix alors cela fait très plaisir de l’emporter. Contagious est un cheval sensible, qui a un peu peur de tout et des autres chevaux au paddock, mais lorsqu’il rentre en piste il me fait confiance, il est très respectueux et il donne tout son cœur. Il fait des choses remarquables que l’on n’aurait pas forcément imaginé.  Dans le Grand Prix je pense engager Kasper. Aix est comme une fille que je ne peux pas avoir alors que j’en rêve depuis que je suis enfant mais j’espère arriver un jour à remporter ce Grand Prix. », racontait le vainqueur.

La meilleure performance française était à mettre à l’actif de Mégane Moissonnier, qui ne semblait nullement impressionnée de disputer son premier Aix-la-Chapelle. Associé à l’excellent Bracadabra (Pacific des Essarts x Couleur Rubin), elle a signé une très belle 4ème place, juste devant Max Kühner et Elektric Blue P (Eldorado van de Zeshoek x For Pleasure). Sept couples ont réalisé un double sans-faute, Darragh Kenny se classant 6ème avec Great Tikila-J (Carosso VDL x Nabab de Reve) alors que Nicolas Pizarro a pris la 7ème place avec Enkidu ex Bohysra d’Auzay (Ensor van de Heffinck x Quidam de Revel).

A suivre demain soir un autre moment fort, la Coupe des Nations qui se disputera en nocturne. L’équipe tricolore s’élancera en deuxième position et sera composée de Kevin Staut/Visconti du Telman (Toulon x Dollar du Murier), Pierre-Marie Friant/Urdy d’Astree (Bouffon du Murier x Pamphile), Mégane Moissonnier/Cordial (Casall x Chicago Z) et Nicolas Delmotte/Ilex VP (Diamant de Semilly x Darco).

Résultats complets du Grand Prix d’Europe

Photo : McLain Ward et Contagious, vainqueur du Grand Prix d’Europe – Crédit photo : Jean Bougie

CSIO d’Aix-la-Chapelle (Ger) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI5* de Calgary (Can) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI5* de Monte Carlo (Mon) : Résultats en ligneLive Streaming

CSIO3* de Budapest (Hun) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* d’Harthill (Gbr) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* de Knokke (Bel) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* d’Ocala (Usa) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* de Royan : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Baborowko (Pol) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Deurne (Ned) : Site Internet du concours

CSI2* de Fontainebleau : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* d’Heras (Esp) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Montefalco (Ita) : Résultats en ligne - Live Streaming

CSI2*-W de Téhéran (Iri) : Site Internet du concours

CSI2* de Tryon (Usa) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Vichy : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Vilamoura (Por) : Résultats en ligneLive Streaming

Jeux Méditerranéens d’Oran (Alg) : Résultats en ligne