Les compétitions internationales se poursuivent et les étalons approuvés brillent dans le monde entier.

Très en vue depuis le début de sa carrière, Dominator 2000 Z (Diamant de Semilly x Cassini I) s’impose dans le Grand Prix CSI5* de Doha sous la selle de Christian Ahlmann. Il provient de la même lignée maternelle qu’Annaconda, performer en épreuves à 1,60m. Deux autres étalons s’installent dans le top 8. Membre de l’équipe d’Allemagne lors des JEM de Tryon, Don Diarado (Diarado x Lord Lancer) est 4ème  avec Maurice Tebbel. La nouvelle star de l’écurie Beerbaum, Mumbai (Diamant de Semilly x Nabab de Reve), se classe 6ème en compagnie de Christian Kukuk. Sa grand-mère Eureka fut grande gagnante en CSI5* avec Maikel van der Vleuten et a également produit la très bonne gagnante en épreuves à 1,60m Jeleena de Muze.

De son côté, VDL Cartello (Cartani x Lord) prend la 5ème place du Grand Prix CSI5* de Wellington sous la selle de Lorca Gallagher. C’est un frère utérin du grand gagnant international Cardento, à l’origine de nombreux performers au plus haut niveau mondial.

A Vejer de la Frontera, Quel Homme de Hus (Quidam de Revel x Candillo) confirme sa grande forme en prenant la 4ème place du Grand Prix CSI4* avec Jérôme Guéry. Champion d’Europe 2019 avec l’équipe de Belgique, c’est un neveu du très bon gagnant international Legolas.

A Oliva, Kasanova de la Pomme (Bamako de Muze x Malito de Reve) prend la 4ème place du Grand Prix CSI3* avec Koen Vereecke. Sa mère Everlychin de la Pomme fut une très bonne internationale et descend de la lignée maternelle de la célèbre Qerly Chin. De son côté, Exxon Hedonist (Ogano Sitte x Thunder van de Zuuthoeve) est 6ème en compagnie de Vincent Lambrecht. C’est un frère utérin de la grande gagnante internationale Garrincha Hedoniste (W. Vermeir). Il descend de la même lignée que le grand gagnant en CSI5* de CSIO Bubalu (J. Vrieling).

Dans le Grand Prix CSI3* de Thermal, Quatar (Quidam de Revel x Cordalme Z) prend la 8ème place de l’épreuve avec Jamie Taylor. C’est un frère utérin du performer en épreuves à 1,60m Salitos 8.

Dans le Grand Prix CSI3* de Vilamoura, Casago (Casall x Carthago) s’empare de la 4ème place avec Piergiorgio Bucci. Champion d’Italie l’an dernier, il est issu de l’excellente Larthago, performer en épreuves à 1,50m et mère des excellents gagnants internationaux Cevin Z, Hopes Are High Z, Soren Z, Harley VDL et Dimitri Z.

Enfin, dans le Grand Prix CSI2* de Royan, Tonic des Mets (Ogrion des Champs x Damoiseau d’Or) est 8ème en compagnie de Jacques Helmlinger.

Photo : Dominator 2000 Z, vainqueur du Grand Prix CSI5* de Doha – Claire Simler

 

CSI5* de Doha (Qat) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI5* de Wellington (Usa) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI4* de Vejer de la Frontera (Esp) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* d’Abu Dhabi (Uae) : Site Internet du concoursLive Streaming

CSI3* d’Oliva (Esp) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* de Thermal (Usa) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* de Vilamoura (Por) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Gorla Minore (Ita) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* d’Opglabbeek (Bel) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Royan : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de San Giovanni in Marignano (Ita) : Résultats en ligneLive Streaming

Finale du New Tour, Saint-Lô : Liste des engagésLive Streaming

 

Au lendemain du Championnat de France des mâles de trois ans, le stud-book Selle Français a proposé des épreuves réservées aux étalons approuvés évoluant sous la selle.

Dans le Master réservé aux chevaux de quatre ans, les organisateurs ont décidé de ne plus donner de notes étant donné le manque d’expérience des chevaux présentés. La plus grosse impression est sans conteste venue d’Hitchcock Bois Margot (Qlassic Bois Margot x Quaprice Bois Margot). Propre-frère de l’étalon Dexter Bois Margot, il a fait preuve de beaucoup de force et d’une superbe bascule sous la selle de Charlotte Caron. Le puissant Herisson’Quill (Contendro x L’Arc de Triomphe), le bien né High Five Manciais (Vigo Cece x Messire Ardent), issu de la superbe lignée de Fragance de Chalus, qui a montré un bon coup de garrot et de la facilité, ont eux aussi été remarqués sur les barres.

Vice-Champion de France des 4 ans à Fontainebleau l’an dernier, Ginko du Rouet (Vagabond de la Pomme x Ogano Sitte) a confirmé tout son potentiel en remportant le Master des 5 ans avec Gautier Pistiaux. Sa grand-mère n’est autre que la propre sœur du Champion olympique Baloubet du Rouet. Il a devancé d’un petit point Genial de B’Neville (Kapitol d’Argonne x Talent Platiere). Remarqué lors de la Grande Semaine de Fontainebleau avec Arthur Le Vot, il s’est montré très régulier avec un excellent passage de dos. C’est un frère utérin des bons performers Bacardi de B’Neville ISO 146 et Droit de B’Neville ISO 145. Champion de France des mâles de trois ans, Good Pleasure Semilly (For Pleasure x Diamant de Semilly) a complété le podium avec Alexis Gourdin. Sa grand-mère Etoupe II fut Championne de France des 6 ans avant de réaliser une belle carrière internationale, notamment sous la selle de Julien Epaillard.

Résultats complet du Master des 5 ans

Chez les 6 ans, la victoire est revenue à Fancy de Kergane (Berdenn de Kergane x Cor de Hus). Associé à Arthur Le Vot, il avait pris l’an dernier la 3ème place du Championnat de France des 5 ans. Comme à Fontainebleau, il a montré force, respect et bon mental. Il a devancé le puissant Petrus de Brandegem (Up to You x Guidam), qui évoluait sous la selle de Valentin Besnard. Il descend de la lignée maternelle du Champion Olympique d’Atlanta Jus de Pomme et des étalons performers au plus haut niveau mondial Shogoun II ISO 184, Richebourg ISO 158, Tresor d’Opaline et Quintus. Farenheit de Beaufour (Diamant de Semilly x Cassini I) a complété le podium avec Régis Bouguennec. Sa mère est la propre sœur de Charmander, performer en épreuves à 1,60m et d’Inken I, performer en épreuves à 1,50m.

Résultats complets du Master des 6 ans

L’après-midi, seuls treize chevaux de sept ans et plus se sont affrontés dans l’épreuve réservée aux performers.

L’épreuve réservée aux 7/8 ans a vu la victoire d’El London King (London x Kannan), fils de la grande gagnante internationale Pandora EGP et frère utérin de l’étalon performer Ze Carioca. L’étalon, en cours d’approbation au stud-book Selle Français, l’a emporté sous la selle de Benjamin Robert. Il a devancé d’un peu plus de deux secondes le puissant Dairzel Duverie (Air Jordan x Persan II), fils de la bonne gagnante internationale Gazelle de Lavigne ISO 152, qui évoluait en compagnie de Benjamin Robert. Le styliste Eclat du Cerisier (Kannan x Loyalty du Cerisier) s’est classé 3ème de l’épreuve avec Stéphane Dufour.

Résultats des performers de 7/8 ans

De son côté, le vétéran Romando de l’Abbaye (Flipper d’Elle x Diamant de Semilly), toujours très en forme à 16 ans, s’est imposé avec la manière en compagnie de Manon Geismar Bonnemains dans l’épreuve réservée aux chevaux de neuf ans et plus. C’est un neveu du grand gagnant international Niack de l’Abbaye. Il a devancé Ze Carioca (Canturo x Kannan) qui évoluait avec Benjamin Robert. Puissant avec un fort coup de dos, Beau Gosse du Park (Quaprice Bois Margot x Kannan) a pris la 3ème place sous la selle de Valentin Besnard. C’est un neveu des grands gagnants internationaux Diabolo du Parc II ISO 178 et Rosana du Park ISO 169.

Résultats des performers de 9 ans et plus

Photo : Ginko du Rouet, vainqueur du Master des 5 ans - Webstallions

 

Programmé à huis clos compte-tenu des restrictions sanitaires, le Championnat de France des mâles de trois ans disputé au Pôle Hippique de Saint-Lô a tenu ses promesses.

Soixante-quinze mâles de trois ans se sont affrontés aux ateliers du modèle, des allures et du saut en liberté. A l’issue d’une journée disputée, Itoki de Riverland (Candy de Nantuel x Action Breaker) s’est adjugé le titre de Champion de France. Titulaire de superbes notes au modèle (17,40) et aux allures (17,25), il l’a emporté avec une moyenne de 17,81, grâce notamment à 0,8 points de bonus étalon. Il est issu de la très belle lignée maternelle de Javotte D dont le plus célèbre représentant n’est autre que le crack Itot du Château ISO 193, grand performer au plus haut niveau mondial avec Edwina Tops-Alexander : « Nous travaillons depuis un certain nombre d’années avec Mickaël Varliaud (Elevage de Riverland) et nous nous sommes rapprochés depuis trois ans. Nous avions déjà acheté Igelo de Riverland qui termine 14ème de ce même championnat et qui avait gagné la qualificative de Saint-Lô. A cette occasion nous avons regardé Itoki et nous avons vraiment adoré le cheval. A titre personnel, j’ai vraiment un coup de cœur pour ce type de chevaux qui débordent d’énergie, de sang et sont en même temps très durs, très bien construits physiquement, très prêts avec beaucoup de moyens et peu de défauts. Ils ont juste besoin de temps pour finir de grandir et mûrir. C’était déjà le cas avec Falko de Hus qui continue de prouver tout ce que nous avions imaginé. On pense qu’Itoki, dans un autre genre, est similaire, et c’est ce qui nous a plu. La cerise sur le gâteau c’est que ce soit un Candy de Nantuel même si ce n’était pas la motivation première de son achat. Nous avons vu en 2020 la première génération de Candy, les « H », mais nous ne nous sommes pas non plus affolés pour avoir un fils de Candy, nous étions déjà contents de voir les éleveurs avec de bons produits. Et là c’est vraiment un coup de cœur sur le cheval en lui-même même s’il est certain que le fait que ce soit un fils de Candy ajoute un plus. Le fait que ce soit une mère par Action Breaker est un vrai plus car nous adorions aussi le cheval et la souche maternelle est assez classique. On retrouve en Itoki certaines qualités de la souche, ce caractère dur au mal et le fait d’aller au feu qui est vraiment un caractère fort de cette souche-là.

Nous n’avions pas fait trop de plans sur la comète. Itoki avait été placé lors de la qualificative de Saint-Lô mais personne ne l’avait trop remarqué. Nous pensions qu’il allait être approuvé mais nous n’étions pas du tout certains qu’il allait faire aussi bien. Nous savions ce que nous avions mais un concours reste un concours. Le cheval va rentrer chez Mickaël et nous allons le laisser souffler. C’est quand même un Monsieur, il est déjà très mûr physiquement et il déborde d’énergie. Nous allons le faire débourrer et il va revenir en Normandie au printemps pour tester sa semence. A ce moment-là nous verrons si nous commençons à le mettre sur le marché en frais à trois ans ou si nous le laissons finir de grandir. Il a beaucoup d’énergie et nous ne voulons pas le griller. Nous visons le long terme avec ce cheval-là comme nous l’avons déjà fait l’année dernière avec nos cinq ans aujourd’hui qui n’avaient pas fait la monte à 4 ans. Notre prochain objectif est vraiment le testage en fin d’année. Nous avons aujourd’hui la chance et la force d’avoir un certain nombre de bons jeunes chevaux pour pouvoir faire un programme différent en fonction de chacun et les écouter sans se dire qu’il faut absolument que le cheval fasse la monte. On a déjà pas mal de demandes mais on ne s’affole pas. On sait ce qu’on a et maintenant il faut qu’on amène gentiment Itoki à s’exprimer. », confiait Brice Elvezi, directeur du GFE qui est copropriétaire d’Itoki.

Itoki devance de seize centièmes Ichai de Reile (For Feeling x Eyken des Fontenis), très régulier lors des trois ateliers. Il obtient notamment une superbe moyenne de 17,37 aux allures. Sa mère n’est autre que l’excellente gagnante internationale Naiade Dunoise, qui fut sacrée Championne de France des 6 ans avec Jacques Bonnet. C’est également la mère du grand gagnant international Quracao de la Roque ISO 170 avec Beezie Madden.

Le podium est complété par le puissant Ideo du Lirot (Vagabond de la Pomme x Nonstop) qui obtient une moyenne générale de 17,24 avec la meilleure moyenne du jours aux allures (17, 62) et une très belle note de 17,37 au saut en liberté. Bonne gagnante internationale, sa mère est la propre sœur de l’excellent Ceylan de Blondel ISO 142 et une sœur utérine du grand gagnant international Arlo de Blondel ISO 162. Sa souche maternelle a aussi donné le grand performer Guarana Champeix ISO 183.

Pour trois centièmes de moins, Imperial de l’O (Balou du Rouet x L’Arc de Triomphe) termine au pied du podium. Régulier à l’occasion des trois ateliers, c’est un neveu du très bon gagnant international Valentino du Soleil.

Le top cinq est complété par Iron Man de Favray (Cher Epoux x Orlando), qui obtient une moyenne de 17,04 avec la meilleure note de saut en liberté (17,75), ex æquo à cet atelier avec le 8ème Ideal de Paq (Diamant de Semilly x L’Arc de Triomphe) et le 9ème Inesh d’Adriers (Dollar du Rouet x Apache d’Adriers). Il était 4ème de l’étape qualificative de Saint-Lô.

Au total vingt-neuf mâles ont reçu leur approbation. La meilleure note de modèle a été attribuée au vainqueur de la qualificative de Saint-Lô, Igelo de Riverland (Tangelo van de Zuuthoeve x Nabab de Reve) avec une moyenne de 17,70. L’élevage de Riverland, présent avec douze chevaux lors de cette expertise, a réussi l’exploit d’obtenir l’agrément pour huit de ses protégés.

La première génération de produits français de Balou Star a été remarquée avec trois fils approuvés sur trois présentés. Trois fils d’Untouchable et deux de Balou du Rouet ont obtenu leur agrément, alors que tous les autres nouveaux étalons étaient issus de pères différents.

Du côté des lignées maternelles, les nouveaux approuvés proviennent des souches basses des grands performers internationaux Galet d’Auzay, Guarana Champeix, Hermes St Lois, Itot du Château, Mylord Carthago, Quat’Sous, Quidam de Revel, Vagabond de la Pomme, Viking d’la Rousserie ou encore Zirocco Blue VDL.

Tous ces étalons se retrouveront au testage au mois de décembre pour valider définitivement leur agrément.

Classement général des étalons approuvés

Photo : Itoki de Riverland, Champion de France des mâles de trois ans – Webstallions

 

CSI4* de Coapexpan (Mex) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI4* de Vejer de la Frontera (Esp) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* d’Oliva (Esp) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* de Valencia (Esp) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* de Vilamoura (Por) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI3* de Wellington (Usa) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Lier (Bel) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* d’Ornago (Ita) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2*-W de Poznan (Pol) : Résultats en ligneLive Streaming

CSI2* de Royan : Résultats en ligneLive Streaming

Championnat de France des mâles de trois ans, Saint-Lô : Catalogue des chevaux présentésLive Streaming

New Tour de Deauville : Liste des engagésLive Streaming

 

Comme chaque année, le stud-book Z a organisé sa traditionnelle approbation d’étalons à Deauville. Covid-19 oblige, cette expertise s’est déroulée le week-end dernier à huis clos au Pôle International du Cheval de Deauville. Les candidats étalons ont été jugés par Gilles Botton, Eric Levallois et Heinz Meyer.

Samedi, deux performers au plus haut niveau mondial ont été les premiers à recevoir leur approbation. Il s’agit de Quartz Rouge (Ultimo Van Ter Moude x Qredo de Paulstra), membre de l’équipe de France lors des Championnats d’Europe d’Aix-la-Chapelle avec Jérôme Hurel et de Topinambour (Heartbreaker x Veneur du Luc), qui fut un pilier de l’équipe de France en Coupes des Nations avec Pénélope Leprévost.

Le lendemain, treize des vingt-et-un candidats repris après leur première séance de saut en liberté ont été approuvés à l’issue de leur deuxième prestation. Le sang de Cornet Obolensky était bien représenté avec deux fils approuvés mais également deux petits-fils issus respectivement de Columbus Z (Cornet Obolensky x Baloubet du Rouet) et Magnum Van’t Heike (Cornet Obolensky x Darco). Balou du Rouet, Chacco Blue, Cicero Z Van Paemel, Comilfo Plus Z, Cornado II, Dominator 2000 Z, Emerald, L’Arc de Triomphe et Regino Adelheid ont chacun vu un fils décrocher son approbation.

Du côté des lignées maternelles, on retrouve un neveu du Champion d’Europe avec l’équipe des Pays-Bas Zirocco Blue, un neveu du champion olympique Big Star ainsi que des chevaux issus des lignées maternelles de Kannan, Quickly de Kreisker ou encore Flambeau C.

Dimanche après-midi, seuls trois chevaux qui se sont présentés sous la selle ont décroché leur agrément : Cornetys d’I (Cornet du Lys x Toulon), petit-fils de l’excellente gagnante internationale Tequi d’I (N. Talbot), Azuro de Laubry Z (Aktion Pur x Nabab de Reve), dont la mère Wabelle de Muze, performer en épreuves à 1,50m, n’est autre que la propre sœur du vice-champion olympique London et Freud de Kreisker (Taalex x Diamant de Semilly), neveu de la très bonne gagnante internationale Jumpy de Kreisker.

Liste complète des étalons approuvés

Photo : Cornetys d’I fait partie des 18 étalons approuvés au stud-book Z - Webstallions