La Marseillaise a retenti dès la première journée de compétition sous la verrière du Grand Palais avec la victoire de Patrice Delaveau dans la grosse épreuve du jour.

Si l’Italie s’est imposée avec brio dans l’épreuve d’ouverture grâce à Emanuele Gaudiano, dont la jument Carlotta 232 (Chaccomo x Cento) l’a à nouveau emporté après deux succès à ‘s-Hertogenbosch la semaine dernière, la France a brillé dans la grosse épreuve du jour, le prix Hermès Sellier (1,50m), qualificative pour le Saut Hermès.

Seize des quarante-sept couples au départ ont réalisé un parcours sans-faute dans une épreuve disputée sur un train d’enfer. Parti en fin d’épreuve, Patrice Delaveau a mis tout le monde d’accord grâce à un parcours rondement mené avec Carinjo (Cascavelle x Landgraf I), où le Français a pris toutes les options. Roger-Yves Bost prend une belle 2ème place avec Pegase du Murier (Adelfos x Le Tot de Semilly) à près d’une seconde du vainqueur. Pius Schwizer, en selle sur Leonard de la Ferme (Landjuweel St Hubert x Indigene de Corday), s’empare de la 3ème place, juste devant le nouveau cavalier Hermès, Jérôme Guéry, associé à Papillon Z (Perhaps v. Berkenbroeck x Cassini I) et le champion olympique Philippe Rozier qui montait Reveur de Kergane (Hornet Rose x Elan de la Cour).

Demain, les dix meilleurs hommes et les dix meilleurs femmes de cette épreuve disputeront la traditionnelle épreuve en équipes du Saut Hermès, prévue à 15h30. Le public aura le plaisir d’y retrouver cinq cavaliers tricolores.

Résultats complets de l’épreuve

Photo : Patrice Delaveau et Carinjo, vainqueurs du prix Hermès Sellier – Claire Simler 

Ce week-end, les meilleurs cavaliers de la planète ont rendez-vous sous la verrière sur Grand Palais pour le Saut Hermès. Daniel Deusser, Christian Ahlmann, Marcus Ehning, Ludger Beerbaum, Steve Guerdat, Gregory Wathelet, Lorenzo de Luca, Rolf-Göran Bengtsson, Edwina Tops-Alexander, Bertram Allen, Jérôme Guery, Henrik von Eckermann ou encore le tenant du titre Abdelkebir Ouaddar sont de la partie. Douze cavaliers français sont présents dont Simon Delestre, Olivier Robert et Kevin Staut qui participeront tous les trois à la finale de la Coupe du Monde d’Omaha, mais aussi les champions olympiques Roger-Yves Bost, Pénélope Leprévost et Philippe Rozier.

A suivre également les tournées d’Arezzo, de Mijas, Oliva, Vejer de la Frontera, Villeneuve-Loubet et Wellington ainsi que le CSI3* de Braunschweig et le CSI2* de Lier.

CSI5* de Paris : Résultats en ligne – Live Streaming

CSI4* de Vejer de la Frontera (Esp) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI3* d’Arezzo (Ita) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI3* de Braunschweig (Ger) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI3* de Wellington (Usa) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI2* de Lier (Bel) : Résultats en ligne

CSI2* de Mijas (Esp) : Résultats en ligne – Live Streaming

CSI2* d’Oliva (Esp) : Résultats en ligne  – Live Streaming

CSI2* de Villeneuve-Loubet : Site Internet du concours

 

Brillants depuis le début du week-end, les cavaliers hollandais ont confirmé dimanche en s’adjugeant les trois premières places du Grand Prix. Deux Français étaient au rendez-vous du barrage.

« Les plus grosses difficultés du parcours sont les combinaisons », avait annoncé le chef de piste Louis Konickx à la reconnaissance et il a eu raison. Si, d’une manière générale, le parcours était éprouvant pour les chevaux avec quatorze obstacles et dix-sept efforts, le double d’oxers numéro quatre et surtout le triple placé en numéro onze ont été les obstacles les plus fautifs. Il a fallu attendre le vingt-quatrième partant pour voir le premier parcours sans-faute de l’après-midi, signé par le cavalier néerlandais Wout-Jan van der Schans  et  Capetown (Oklund x Carlino) qui ont reçu l’ovation du public. Finalement seuls six autres couples sont parvenus à trouver la solution dont deux Français : Kevin Staut en compagnie d’un Reveur de Hurtebise (Kashmir van Schuttershof x Capricieux des Six Censes) aérien et Simon Delestre, associé au très régulier Chesall (Casall x Concerto II).

Ouvreur du barrage, Wout-Jan van der Schans prend des risques, notamment sur l’ancien vertical numéro un et signe d’emblée un chronomètre intéressant de 40’51. Juste derrière lui, Lorenzo de Luca et Ensor de Litrange LXII (Nabab de Reve x Mr Blue) sont plus rapides mais laissent l’ancien numéro 13 à terre. 4 points également pour Bertram Allen et Hector van d’Abdijhoeve (Cabrio van de Heffinck x Utrillo van de Heffinck), cette fois sur l’ancien numéro un. Vainqueur vendredi, Marc Houtzager aimerait bien rééditer sa performance avec l’excellent Calimero (Quidam de Revel x Libero H) mais il préfère ne pas mettre son cheval dans le rouge et reste à près de six dixièmes de son compatriote. Leopold van Asten, qui surfe sur une belle dynamique depuis quelques semaines, tente sa chance en compagnie de Zidane (Heartbreaker x Calando I). Il tourne au plus court et attaque le dernier, abaissant le chronomètre leader de plus d’une seconde. Seuls les cavaliers tricolores peuvent alors empêcher les Néerlandais de triompher. Kevin Staut est malheureusement fautif  sur l’oxer VDL Groep alors que Simon Delestre est victime d’une faute et d’un refus. Les cavaliers hollandais réalisent un magnifique triplé pour le plus grand bonheur du public.

Après s’être imposé à La Corogne en 2014, Leopold van Asten signe un nouveau succès en Grand Prix cinq étoiles avec Zidane « Aujourd’hui l’épreuve était difficile, technique et grosse. Il a fallu attendre longtemps pour avoir un parcours sans-faute. C’est bien pour le public que ce soit un cavalier hollandais qui ait gagné. Au barrage je n’avais rien à perdre puisqu’il n’y avait que sept barragistes. J’ai pris un risque sur le dernier et c’est ce qui m’a fait gagner. Je n’ai pas eu beaucoup de chance au début de la saison indoor, je faisais des petits quatre points par ci par là. Néanmoins, j’avais un très bon sentiment avec le cheval, j’ai su rester patient et je me suis dit que les parcours sans-faute allaient arriver. Le cheval a été 2ème à Bordeaux en sautant de manière fantastique, 3ème à Göteborg et il gagne aujourd’hui, cela me donne de bons espoirs pour la finale d’Omaha. », déclarait le vainqueur.

Malgré la perte d’Aquila, passé sous la selle de Patrice Delaveau fin 2016, Wout-Jan van der Schans montre qu’il faudra encore compter avec lui cette saison : « J’ai un cheval rapide. Il avait déjà sauté les deux premiers jours et je ne savais pas s’il serait en forme pour le Grand Prix. Aujourd’hui il a tout fait pour être sans-faute. Je suis passé en premier, je suis allé vite mais je n’ai pas pris tous les risques, notamment sur le dernier, je pense que c’est ce qui a fait la différence. », confiait-il.

Enfin Marc Houtzager termine en beauté son week-end avec un nouveau podium : « Je suis ravi de mon cheval qui n’a que dix ans et qui avait déjà gagné vendredi. Le cheval était très bien au premier tour mais je l’ai senti un peu nerveux au barrage. J’ai préféré aller un peu à l’extérieur pour aborder l’oxer orange et, même si j’ai vu la foulée longue sur le dernier, je n’ai pas osé la prendre. », expliquait Houtzager.

La 50ème édition se termine en beauté. La prochaine édition promet d’être encore plus belle avec l’entrée du concours de ‘s-Hertogenbosch dans le Grand Slam Rolex et la construction d’un nouveau hall.

Résultats complets du Grand Prix

Photo : Leopold van Asten et Zidane, vainqueurs du Grand Prix CSI5* de ‘s-Hertogenbosch - Webstallions

 

Très en forme depuis quelques semaines, Bertram Allen a confirmé en s’imposant largement samedi soir dans l’épreuve majeure de ‘s-Hertogenbosch, el prix Audi.

Il aura fallu attendre le dernier concurrent pour connaître le vainqueur du prix Audi (1,55m avec barrage), 2ème qualificative pour le Grand Prix Rolex de ‘s-Hertogenbosch. Bertram Allen a signé un barrage dont il a le secret avec Quiet Easy 4 (Quidam’s Rubin x Zapateado), tournant au plus court sans perdre en fluidité. Le génial Irlandais devance de près de deux secondes Lorenzo de Luca, en selle sur le véloce Halifax Van’t Kluizebos (Heartbreaker x Fetiche du Pas). Gudrun Patteet, qui a monté son barrage très intelligemment en compagnie d’Atlantic (Schilling x Aramis de la Cense),  est 3ème avec quarante-sept centièmes de retard sur de Luca.

Ouvreur du barrage, Wout-Jan van der Schans s’empare de la 4ème place avec Capetown (Oklund x Carlino) alors que Ludger Beerbaum et le vétéran Chaman (Baloubet du Rouet x I Love You) sont 5èmes. Denis Lynch et Van Helsing (Valentino x Stakkato) signent le double sans-faute le plus lent synonyme de 6ème place.

Le meilleur cavalier tricolore de la soirée est Kevin Staut, qui réalise le meilleur chronomètre des quatre points au barrage. Il prend la 7ème place avec Ayade de Septon (Wandor van de Mispelaere x Albion du Chene Brule). A noter le bon retour à haut niveau de Ryan des Hayettes (Hugo Gesmeray x Ryon d’Anzex), qui disputait là sa première épreuve majeure depuis sa blessure de Rio. Sans-faute à l’initial avec Simon Delestre, il est pénalisé d’une faute sur le premier obstacle du barrage synonyme de 11ème place finale.

Demain, place au dénouement du week-end avec le Grand Prix Rolex qui débutera à 15h30.

Résultats complets du prix Audi

Photo : Bertram Allen et Quiet Easy 4, vainqueurs du prix Audi - Webstallions

 

Quinze concurrents se sont succédés sur la piste de ‘s-Hertogenbosch tout au long de l’après-midi. Comme l’an passé, Hans-Peter Minderhoud s’est imposé devant son public avec Flirt (Florestan I x Gauguin de Lully).

Avec un total de 84,890%, son record personnel, le tenant du titre de la finale Coupe du Monde devance l’Allemande Isabelle Werth qui montait Emilio 107 (Ehrenpreis x Cacir) et termine avec une moyenne de 83,300%. Sa compatriote Jessica von Bredow-Werndl complète le podium, totalisant 80,265% avec Zaire-E (Son de Niro x Jazz).

« Je suis vraiment très content de mon cheval car je présentais une nouvelle reprise. Je suis ravi de la musique. Mon cheval m’a donné un super sentiment aujourd’hui, il n’a fait aucune erreur. C’est la meilleure reprise de ma carrière. », confiait Minderhoud.

Bien que détrônée sur cette étape, Isabell Werth reste satisfaite : « Je suis très contente car Emilio est en super forme. Il est vraiment dans le confort maintenant dans le Grand Prix mais il a encore besoin de prendre de l’expérience dans la reprise libre en musique. J’ai fait quelques erreurs au début de ma reprise, notamment sur le trot en extension. Tout le monde attendait que je sois battue et c’est arrivé ! Pour Omaha mon premier choix est Weihegold mais je prépare également Emilio. », expliquait l’Allemande.

Sa compatriote Jessica von Bredow-Werndl signe un beau podium : « Je pense qu’aujourd’hui j’ai réalisé la meilleure reprise libre de ma carrière bien que je n’ai pas eu mes meilleures notes. C’était mon dernier concours avec la jument avant de faire une « pause bébé ». Elle était calme, avec moi et j’ai aimé toute la reprise. J’irai à Omaha avec Unee B », racontait-elle.

Résultats complets

Photo : Hans-Peter Minderhoud et Flirt, vainqueurs de l’étape Coupe du Monde de ‘s-Hertogenbosch – Crédit photo Indoor Brabant

 

Très en forme à domicile, les cavaliers hollandais ont confirmé ce soir grâce à Marc Houtzager qui s’est adjugé la grosse épreuve du jour.

Pour leur première journée de compétition, dix-huit des quarante-quatre cavaliers au départ de l’épreuve majeure du jour, le prix VDL Groep (1,55m avec barrage), ont réussi à se qualifier pour le barrage.

Marc Houtzager a donné le meilleur de lui-même pour s’imposer devant son public. Avec Calimero (Quidam de Revel x Libero H), il a pris toutes les options dont l’une très délicate devant le double numéro quatre et n’a pas hésité à attaquer sur l’ultime obstacle avec à la clé une victoire méritée.

Il devance de quarante-quatre centièmes Jur Vrieling, qui a lui aussi pris toutes les options en compagnie de l’étalon Glasgow v. Merelsnest (Nabab de Reve x Darco), neveu de la crack de McLain Ward Sapphire.

Ouvreur du barrage, Marcus Ehning, qui a choisi de prendre l’option longue devant le double, s’empare de la 3ème place avec Gin Chin van het Lindenhof (Chin Chin x Calido I). Meilleure tricolore du jour, Pénélope Leprévost, qui était associée à Vagabond de la Pomme (Vigo d’Arsouilles x For Pleasure), termine 4ème grâce à un barrage rapide où la Normande a, comme Ehning, préféré prendre l’option longue sur le double. Le top cinq est complété par un troisième cavalier néerlandais,  Maikel van der Vleuten, en selle sur Idi Utopia (Quasimodo Z x Darco). Deux autres couples ont réalisé un double sans-faute en assurant : la prometteuse Sanne Thijssen (6ème), associée à Celine M Z (Crusador x Orame) et l’expérimentée Malin Baryard-Johnsson qui montait Cue Channa 42 (Cardento x Robin I Z).

Résultats complets de l’épreuve

Photo : Marc Houtzager et Calimero, vainqueurs du prix VDL Groep - Webstallions