Sultane_des_Ibis_St_Lo1_okAu lendemain du titre de champion du CIR des 5 ans décerné à  Tallyne de la Pomme, c'était au tour de l'épreuve des 6 ans de livrer son verdict. 32 des 95 couples au départ avaient réalisé le sans faute lors de la première épreuve (34%), ils ne seront plus que 25 sans faute lors du 2ème parcours imaginé par Jean-Paul Lepetit, dont le triple délicat placé en fin de parcours se révèlera être un véritable juge de paix. Seuls onze couples parviendront à  effectuer un double sans faute et pourront prétendre s'imposer dans le CIR.

La victoire dans l'épreuve et le CIR revient à  Sultane des Ibis (Quidam de Revel x Elan de la Cour), qui devance sa dauphine Sacree du Rouet de plus de trois secondes. Montée depuis peu par François-Xavier Boudant, avec qui elle prendra le départ de la Grande Semaine de l'Elevage, elle a également participé à  des épreuves internationales de six ans sous la selle de Pénélope Leprévost qu'elle pourrait bien retrouver pour les Championnats du Monde des Jeunes Chevaux qui se disputeront à  Lanaken fin septembre. Premier produit de sa mère, Sultane provient de la lignée maternelle des internationaux Lutine des Ibis et Mirador Fumant, bons gagnants en CSI sous couleurs étrangères.

Sacree du Rouet (Eclair des Bois x Rebel I Z), 2ème de l'épreuve et du CIR avec Rudy Cock, n'est pas une inconnue des épreuves au chronomètre puisqu'elle l'avait emporté plus tôt dans la saison à  Auvers avant de se classer 3ème à  Deauville. Sa grand-mère El Ira du Rouet est une propre sÅ“ur du célèbre étalon Baloubet du Rouet, triple vainqueur de la Coupe du Monde et Champion Olympique avec Rodrigo Pessoa. Cette lignée maternelle est également à  l'origine des étalons Ivoire du Rouet, CSIO sous la selle de François Mathy, Quatoubet du Rouet ISO 176, Jivaro du Rouet père de très bons gagnants, Caloubet du Rouet ISO 178â€Â¦

Terminant son parcours à  une seconde de Sacree, Sparkling Diamond Gem (Diamant de Semilly x Fergar Mail) complète le podium. Sa grand-mère Quirielle du Riou, très bonne gagnante en Grands Prix et CSI est une propre sÅ“ur de l'étalon national Hidalgo de Riou, père du grand gagnant en CSIO Albin III, et de Daphne de Riou qui a produit l'excellente gagnante internationale Elue de St Simeon (Julien Epaillard). Sparkling, 3ème de l'épreuve au chronomètre, évoluait lui aussi sous la selle de François-Xavier Boudant, également double sans faute avec sa troisième monture au départ, l'étalon Chacco Rouge (Chacco Blue x Papillon Rouge), titulaire de 19 parcours sans faute sur 20 depuis le début de l'année et 6ème de ce CIR. A noter que l'une des favorites, Savane de Dampierre (Dollar Dela Pierre x Quabri de Laleu), plus riche jument de sa génération cette année en compagnie de Guillaume Blin Lebreton, ne peut prétendre à  un classement au CIR à  cause d'un demi-point de temps dépassé lors de la première épreuve malgré un sans-faute convaincant le deuxième jour.

En ce qui concerne le classement de l'épreuve, derrière les trois lauréats du CIR, Saphira de Savigny (Kalaska de Semilly x Ultan aa), descendante d'une lignée maternelle anglo-arabe qui a donné le célèbre Jiva, grand gagnant international avec Philippe Rozier, ISO 181 et qui faisait à  Saint-Lô ses premiers parcours avec Thomas Rousseau, prend une belle 4ème place. Suredelle de Chenee (Papillon Rouge x In Chala A), 4ème du Championnat de France des 5 ans en 2011 et qui venait de prendre une 2ème place à  Saint Vaast la Hougue, fait à  nouveau partie des meilleurs et s'empare de la 5ème place finale en compagnie de François Grillard.

Dans l'après-midi, une petite quarantaine de couples se sont présentés au départ du Grand Prix des 7 ans. Treize couples se sont affrontés au barrage dont seuls dont sont sortis sans pénalité. Rapsodie du Lesme (Allegreto x Muguet du Manoir), sÅ“ur utérine du bon performer international Oscar du Lesme, ISO 147 avec Frédérique Fabre-Delbos, s'impose en compagnie de Geoffroy de Coligny. Elle devance Rosiere du Rozel (Kannan x Elf III), dont la mère, ISO 156, a également produit Ghost, du Rozel, très bon gagnant avec Pénélope Leprévost, ISO 158. Rosiere evoluait sous la selle de son naisseur Guillaume Blin Lebreton. Qualifying de Hus (Quantum x Alcatraz), auteur du parcours le plus rapide à  quatre points, occupe la 3ème place avec Régis Bouguennec.

Le Normandie Horse Show se poursuit jusqu'au 12 août. Trois nouveaux temps forts sont attendus vendredi : l'Evènement Selle Français, finale du Championnat de France des Femelles de deux et trois ans, le concours régional des foals qualificatif pour le Championnat de France et enfin la première journée du CSI* et **.

Pour accéder aux vidéos des trois premiers du CIR des 6 ans et du vainqueur des 7 ans, cliquez sur le titre de l'article.

Photo : Sultane des Ibis et François-Xavier Boudant â€â€œ Patrick Gourdin

 

deauvilleL'Hippodrome de la Touques accueillait ce dimanche une étape du Grand National de Saut d'Obstacles. 44 chevaux étaient engagés dans le Grand Prix. Ils seront dix à  accéder au barrage et à  se disputer la victoire. Les premiers cavaliers à  partir prennent des risques qui ne seront pas payants. Luc des Bruyères (I Love You x Ithuriel), déjà  vainqueur la semaine dernières de l'étape de Lignières avec Patrick Guimbal, est le premier à  sortir sans encombre du tracé.  Il s'impose devant le seul autre couple double sans faute, l'étalon Magic d'Elle (Adelfos x Jalisco B). Auteur d'un parcours à  quatre points extrêmement rapide, Marlou des Etisses (Quidam de Revel x Persan II ), lui-aussi étalon, prend la 3ème place avec Nicolas Delmotte. Guillaume Batillat, qui avait réussi l'exploit de qualifier ses deux montures pour le barrage, est 4ème en selle sur Miss d'Helby (Papillon Rouge x Muguet du Manoir) et 5ème avec Nénuphar'Jac (Cumano x Pidayack). Deux autres étalons étaient du barrage, Idéal de Prissey (Le Tot de Semilly x Amarpour ps) et Must Saint Aubin (Duc du Murier x Alcyon du Defey).

Pour sa prochaine étape, le Grand National s'arrêtera à  Lure du 1er au 4 juillet. Avec une troisième victoire consécutive pour Luc des Bruyères ?

Classement du Grand Prix

Cliquez sur "lire la suite".

altLes JO se sont terminés sur les belles médailles de Steve Guerdat en CSO et Charlotte Dujardin en dressage, retour maintenant aux traditionnels programme des CSI. A suivre donc ce week-end :

CSI2* Saint Lô - Normandie Horse Show : résultats en ligne
CSI2* Arnas Champburcy : résultats en ligne
CSI3* Millstreet (Irl) : Résultats en ligne
CSI2* Calgary (Can)  : résultats en ligne
CSI2* Roosendaal (Ned) : infos et résultats
CSI2* Moorsele (Bel) : résultats en ligne
CSI2 * Valkenswaard (Ned) : résultats en ligne
CSI* de Chalais : résultats en ligne

clock

CSIO Rotterdam (du 16 au 20 juin) : résultats en ligne

CSI 3* Lons Le Saunier du 17 au 20 juin : résultats en ligne

CSI 3* de Pforzheim - Goldcup -  du 17 au 20 juin : résultats en ligne

CSI2* Le Vaudreuil du 17 au 20 juin : résultats en ligne

CSI4* Calgary Spruce Meadows du 16 au 20 juin (Continental) : infos en ligne

CSI1* Vittel

CSI2 Vilamoura

CSI 2* San Remo

CSI 2 Poznan

logo_shfLes barres de qualification pour les finales jeunes chevaux en saut d'obstacles et concours complet sont désormais disponibles.

En saut d'obstacles, la barre est fixée en cycle classique à  1030 € pour les 5 ans et 1450 € pour les 6 ans. La barre des 4 ans sera connue le 3 août lorsque la majorité des CIR aura été disputée. Du côté du cycle libre, la barre est fixée à  90 € pour les 4 ans 1ère année, 100 € pour les 5 ans 1ère année, 170 € pour les 5 ans 2ème année, 150 € pour les 6 ans 2ème année et 140 € pour les 6 ans 3ème année.

En concours complet, il faudra un minimum de 210 € (4 ans), 400 € (5 ans) ou 600 € (6 ans) pour pouvoir prétendre participer au Championnat de France.

En ce qui concerne les chevaux de 7 ans en saut d'obstacles, le système de qualification a changé cette année : les qualifications ne se font désormais plus selon les gains des chevaux, mais par un système de points. Les 150 meilleurs seront qualifiés pour la finale bellifontaine.

Liste des 7 ans qualifiés au 9 juillet

alt 2011_BARRES DE QUALIFICATION.pdf

Source : SHF

Delia_Van_Het_Molenhof_st_lo2012_okDisputé en clôture du Normandie Horse Show sous un soleil radieux, le Grand Prix de Saint-Lô a tenu toutes ses promesses. Le public, qui s'était jusque là  montré discret, est venu en masse pour assister au dénouement de l'épreuve phare du concours. 54 cavaliers se sont affrontés sur le parcours de Jean-Paul Lepetit pour tenter de succéder à  Claudia Gisler, vainqueur de l'édition 2011.

Huit cavaliers se sont retrouvés pour le barrage dont ont été écartés quelques cavaliers de renom comme Patrice Delaveau, Julien Epaillard, Aymeric de Ponnat ou encore le double Champion de France Alexis Gautier, tous fautifs à  plusieurs reprises. Le chronomètre serré a également joué son rôle, privant Eric Février/Kouros d'Helby (Narcos II x Laudanum ps) et Carine Gagliani/Quizz de Sperleka (Fetiche du Pas x Saphir du Riou) de finale au chronomètre. Pour son premier concours international sous ses nouvelles couleurs, Clément Boulanger sort à  4 points sous la selle d'Extra Van Essene, tout comme son successeur au Haras de Lillebec, Samuel Hutton, associé à  O'Brion du Plessis.

A l'issue d'un barrage très disputé, la victoire revient au Belge Wilm Vermeir, un cavalier méconnu du grand public mais pourtant déjà  expérimenté. Agé de 33 ans et installé près de Lummen depuis un an et demi, le cavalier belge a travaillé pendant dix ans pour le marchand de chevaux et étalonnier Luc Tilleman qui fut propriétaire du célèbre Toulon, grand gagnant en CSIO avec Hubert Bourdy. Wilm a déjà  participé à  plusieurs Coupes des Nations et fut vice-champion de Belgique avec Toulon. Il était ici associé à  Delia Van Het Meulenhof (Up Chiqui x Weltruf) : « c'est une jument de neuf ans, qui est encore verte mais qui a tous les moyens. Quand j'ai vu la cavalière anglaise passer, j'ai pensé qu'elle allait beaucoup trop vite pour moi, puis Mathieu Billot a fait deux secondes de moins. Avant d'entrer en piste, Marlon (Zanotelli, cavalier brésilien installé en Belgique) m'a dit qu'il fallait que je tente ma chance alors je l'ai fait et cela a fonctionné.», déclarait le cavalier belge à  l'issue de l'épreuve. Wilm décroche grâce à  sa victoire et à  ses bons résultats tout au long du week-end le titre de meilleur cavalier du concours.

Il devance Benjamin Devulder, en selle sur le jeune mais déjà  expérimenté Quebec Tame (For Pleasure x French Cancan), frère utérin de l'étalon performer Panama Tame : « c'est un super cheval, mais il n'a que huit ans, il ne faut pas brûler les étapes avec lui. Quebec participera au Championnat Pro 1 à  Fontainebleau le mois prochain », annonçait le cavalier.

Après cinq victoires en Grand Prix depuis le début de la saison, Mathieu Billot devra cette fois se contenter de la 3ème place avec Pardoes (Koriander x Habsburg) : « C'est le concours de rentrée de Pardoes qui n'a pas sauté depuis un mois, déclarait Mathieu Billot, j'ai perdu l'épreuve sur les deux virages à  droite car Pardoes ne tourne pas très bien cette main. Je suis néanmoins ravi de mon cheval qui s'est classé quatorze fois en Grands Prix cette année et en a remporté cinq. Je vais peut-être faire un concours en Ukraine en septembre avant de participer aux Championnats de France. J'espère ensuite avoir accès aux beaux concours indoor cet hiver. »

Dernière à  réaliser un double sans faute, l'Anglaise Jemma Kirk s'empare de la 4ème place avec Wexford, alors qu'Axelle Lagoubie, plus rapide des parcours à  quatre points, complète le top 5 avec Option d'Auge (Darco x Voltaire). Déception pour Reynald Angot, parti comme un boulet de canon mais qui essuie un refus d'Othello du Phare (Kannan x Lieu de Rampan) après une grosse prise de risques. Son frère Florian, fautif en début de barrage avec Open Up Semilly (Diamant de Semilly x Arpege Pierreville), doit se contenter de la 6ème place alors qu'Anne-Sophie Morel ferme la marche en compagnie du vétéran Jivaro du Rouet (Vas Y Donc Longane x Quastor).

Bon nombre de ces couples se retrouveront dès la semaine prochaine chez Alain Hinard à  Auvers pour deux CSI2* qui devraient réserver du beau sport puisque les Champions du Monde Jos Lansink et Philippe Le Jeune sont annoncés, alors que côté français Pénélope Leprévost, Aymeric de Ponnat, Jérôme Hurel, Julien Epaillard, Marc Dilasser, Philippe Rozier, Timothée Anciaume, Michel Hécart ou encore Nicolas Delmotte défendront leurs chances.

Résultats complets

Photo : Wilm Vermeir et Delia Van Het Meulenhof â€â€œ Patrick Gourdin

Pour accéder aux vidéos du barrage, cliquez sur le titre de l'article.