affiche-la-baule-2012_largeP

Tous les regards sont tournés ce week-end vers La Baule o๠le CSIO de France démarre d'une bien drôle de façon puisqu'un début d'épidémie de grippe équine a été détecté dans deux haras de Normandie par le RESPE (Réseau d'Epidémio-Surveillance en Pathologie Equine).

Un cheval appartenant à  l'un de ces haras a participé la semaine dernière au CSI du Touquet, o๠il a développé un début de fièvre, premier symptôme grippal. Le cheval a de fait quitté le concours pour repartir à  ses écuries dès le vendredi dernier.

Plusieurs chevaux (27 au total) engagés au Touquet sont présents cette semaine au Jumping International de France de La Baule (CSIO 5*). Si le risque de propagation demeure plus que minime (tous les chevaux étant vaccinés), il reste néanmoins possible. C'est la raison pour laquelle la commission vétérinaire du CSIO 5* de France a décidé de prendre les précautions d'usage.

Les chevaux présents au Touquet la semaine dernière ont été regroupés dans les mêmes écuries, afin de pouvoir être suivis plus facilement ; tous les chevaux engagés dans les épreuves du CSIO 5* de France de La Baule auront une prise de température quotidienne matin et soir. Si un cheval venait à  développer un début de fièvre, il serait immédiatement mis à  l'isolement et exclu du concours.

Du côté français, malgré les faibles risques d'épidémie annoncés, Pascal Dubois, Directeur Technique National à  la FFE et Henk Nooren, sélectionneur national à  la FFE, ont décidé d'appliquer les mesures de précautions maximales en cette année olympique. Ainsi, quatre chevaux de l'équipe de France initialement engagés dans la Coupe des Nations FEI de vendredi ne prendront donc pas le départ : Mylord Carthago*HN (Pénélope Leprevost), Lord de Theize (Olivier Guillon), Nippon d'Elle (Roger-Yves Bost), Napoli du Ry (Simon Delestre).


L'équipe de France en lice est donc recomposée par les couples suivants :
- Eugénie Angot avec Old Chap Tame
- Simon Delestre avec Valentino Velvet
- Marc Dilasser avec Obiwan de Pilière
- Jérôme Hurel avec Ohm de Ponthual
- Pénélope Leprevost avec Topinambour

« L'équipe que nous alignerons vendredi dans la Coupe des Nations FEI est une bonne équipe. Eugénie Angot, Pénélope Leprevost, Simon Delestre, Jérôme Hurel et Marc Dillasser sont très expérimentés. Ils ont énormément de talent et leurs chevaux sont tous sur la long-list JO-JEM», conclut Henk Nooren. (source communiqué)

Dans le même temps la coupe des nations "Ligue promotionnelle" aura lieu à  Linz, lors d'un CSIO 4*.

Tous les résultats à  suivre ce week-end :

CSIO5* LA Baule : Infos en ligne - Résultats en ligne - live

CSIO 4* Linz (Aut) : résultats en ligne - infos en ligne

CSI3* Nörten Hardenberg (All) : résultats en ligne
CSI3* San Giovanni In marignano - Cattolica (It) : résultats en ligne
CSI3* Lommel (Bel) : résultats en ligne et live
CSI3* Drammen (Nor) : résultats en ligne
CSI2* Roosendaal (Pays Bas) : résultats
CSI2* Toledo (Esp) : résultats en ligne

Beezie_chant20134

Vainqueur de la finale Coupe du Monde fin avril, Beezie Madden continue sa marche en avant en s'imposant dans le Grand Prix CSI5* GCT de Chantilly. Retour sur l'épreuve qui a vu son sacre.

Uliano Vezzani, chef de piste de cette huitième étape du Global Champions Tour, a dessiné un parcours délicat : l'oxer numéro 2, l'entrée du double après la rivière le triple Longines ou encore le numéro 12, dernier vertical du parcours, ont été les principales difficultés rencontrées par les cavaliers. La chaleur étouffante a constitué une difficulté supplémentaire pour les cinquante couples au départ. Onze couples signent finalement un parcours sans faute dans le temps. Parmi eux deux Français : Jérôme Hurel, associé à  Ohm de Ponthual (Voltaire x Calypso d'Herbiers), et Roger-Yves Bost, qui montait le jeune Qoud'cÅ“ur de la Loge, très typé de son père Ideal de la Loge (mère Elan de la Cour). Harrie Smolders et sa nouvelle monture, le prometteur Jackson Hole (Quite Easy x Robin I Z), sont pénalisés d'un point de temps dépassé alors que six parcours à  quatre points accèdent à  la deuxième manche.

Cette deuxième manche modifie peu les classements. Seuls deux sans faute de la première manche ne parviennent pas à  accéder au barrage : Margie Gioldstein-Engle/Royce (Cafe au Lait x Grandilot) et Denis Lynch/Abbervail Van Het Dingeshof (Nonstop x Jus de Pomme). Côté Français Jérôme Hurel et Roger-Yves Bost se qualifient pour le barrage. Satisfaction pour Simon Delestre et Qlassic Bois Margot (L'Arc de Triomphe x Galoubet A) qui après 4 points en première manche bouclent un parcours sans faute dans un chronomètre rapide. Déception en revanche pour Patrice Delaveau et Orient Express (Quick Star x Le Tot de Semilly), fautifs à  trois reprises, inhabituel pour le couple sélectionné pour les prochains Championnats d'Europe.

Premier des neuf couples à  s'affronter au barrage, Jane Richard-Phillips et Pablo de Virton (Andiamo x Kashmir Van't Schuttershof) signe le premier triple sans faute. Ce couple atypique signe un chronomètre intéressant qui peut toutefois être battu. Roger-Yves Bost s'y emploie au prix d'une faute synonyme d'une 8ème place finale. Christian Ahlmann signe un magnifique barrage avec un Codex One (Contendro I x Glà¼ckspilz) des grands jours et prend la tête avec une seconde et demie d'avance sur le couple suisse. Très attendus, Nick Skelton et Big Star (Quick Star x Nimmerdor) commettent une faute sur le numéro 2 qui leur vaut la 7ème place de l'épreuve. Passée la grosse frayeur de la chute de Jérôme Hurel, heureusement sans gravité, le sport reprend ses droits avec un barrage rapide de Scott Brash (3ème) et Hello Sanctos (Quasimodo Van de Molendreef x Nabab de Reve). Il devance de vingt petits centièmes Ludger Beerbaum (4ème) en selle sur le jeune étalon Zinedine (Guidam x Heartbreaker) qui semble encore avoir passé un cap et s'intercale entre Brash et Richard-Phillips. Très en forme en ce moment, elle joue crânement sa chance avec Cortes C (Randel Z x Darco) et pulvérise le chronomètre de Christian Ahlmann d'une seconde et demie. Il ne reste alors plus qu'un couple pour le déloger et non des moindres puisqu'il s'agit d'un des plus rapides du circuit, Alvaro de Miranda et Bogeno (Baloubet du Rouet x Elanville). Malgré un parcours plus rapide que l'Américaine de près de deux secondes, une faute en sortie de double l'éloigne de tout espoir de podium. Le Grand Prix s'achève sur un beau podium o๠se côtoient la gagnante de la finale Coupe du Monde, le numéro un mondial et le Champion Olympique par équipe en titre, difficile de faire mieux !

Après une 2ème place en 2012, Beezie Madden remporte avec brio le Grand Prix du Global Champions Tour de Chantilly : « Ce Grand Prix était plus difficile que le résultat des neuf couples au barrage ne le paraissait. Mon cheval a été fantastique, il donne l'impression que les obstacles sont petits. J'ai pris des risques pour l'emporter. Je vais aller prochainement disputer avec Simon l'étape du Global Tour qui aura lieu à  Valskenswaard, mais il est possible que je dispute d'autres étapes du circuit. », expliquait la cavalière qui devrait se encore se rapprocher davantage de la place tant convoitée de numéro un mondial.

Même s'il n'est pas parvenu à  l'emporter, Christian Ahlmann est satisfait : « C'était une très belle épreuve et un très beau barrage avant le passage de Beezie ! Plus sérieusement j'ai fini assez loin de Beezie, j'aurais pu faire une foulée de moins du 1 au 2 mais je ne pense pas que ça aurait suffi. Je suis très content de ma 2ème place. »

Scott Brash, à  qui il est arrivé une petite mésaventure avant le Grand Prix, est également ravi de son cheval qui a dû fournir plus d'efforts que ces concurrents : « Mon cheval est fantastique mais je n'étais pas encore assez rapide pour l'emporter. Mon cheval a sauté quatre parcours aujourd'hui à  cause d'une erreur de ma part. Hier j'ai sauté une épreuve et comme je voulais épargner des efforts à  mon cheval, j'ai décidé d'abandonner deux obstacles avant la fin. Ce que je ne savais pas c'est que pour participer à  un Grand Prix du Global Tour, il faut avoir terminé un parcours. J'ai donc dû faire un parcours entier ce matin pour me qualifier. C'est une erreur que je ne ferai plus », déclarait le cavalier britannique.

Après huit étapes, Christian Ahlmann s'empare de la tête du circuit avec dix-neuf points d'avance sur Luciana Diniz et vingt-quatre sur Laura Kraut. La prochaine étape aura lieu dans un mois à  Valkenswaard, fief de l'organisateur du circuit Jan Tops.

Résultats complets de l'épreuve

Classement général du Global Champions Tour

Pour accéder à  la vidéo du barrage de Beezie Madden, cliquez sur le titre de l'article.

Photo : Beezie Madden et Cortes C - Webstallions

 

Camelot29 chevaux ont été vendus à  la vente de printemps du Holstein pour un total de 726.000 €.
C'est Camelot, un fils de Casall, qui obtient le Top price à  80.000 €. Il est issu d'une mère Corrado I x Ahorn Z.
Commander (Corrado I x Alcatraz) est adjugé à  65.000 €, tandis que Canberra (Clearway x Contender) est vendu 41.000 €.

Au vu du catalogue, on se rend compte de l'omniprésence des deux lignées "C" : celle des descendants de Cor de la Bryère (ici Calido I, Canto, Caresino, Casado, Casall, Chambertin, Contender, Coriano, Corrado I et Cristo), ainsi que celle issue de Cottage Son (ici Calato, Carolus I, Cassini I et II, Clearway).

28 des 35 chevaux inscrits à  la vente sont issus d'un père venant d'une de ces deux lignées mâles, qui sont réunies chez le Top price Camelot, et l'on ne retrouve quasiment plus de pedigree Holsteiner qui ne comportent pas les sangs de Cor de la Bryere et Cottage Son..

Résultats de la vente, CLIQUER ICI

altCe mercredi 16 mars marque le début de la Troisième Phase de l'Expertise des à€°talons BWP dans les installations â€ËœDe Warre' à  Neeroeteren.

Aujourd'hui, les étalons seront évalués sous la selle de leur cavalier attitré. Demain,  jeudi 17 mars, ils seront montés par les cavaliers BWP. Vendredi 18 mars sera un jour de repos pour les étalons. Samedi 19 mars sera la journée phare de cette approbation. Le matin, l'événement débutera par l'expertise des à€°talons du Poney de Selle Belge. La dernière partie de l'Expertise des à€°talons BWP commencera, elle, peu après midi. Vers 18h, le jury aura eu l'occasion de voir tous les étalons et les nouveaux étalons reproducteurs seront proclamés.

Pour la première fois, lors de la Troisième Phase, un Champion sera désigné et ce tant pour l'option obstacle que pour l'option dressage.

Au cours de la soirée, les étalons nouvellement approuvés cèderont leur place aux étalons qui ont déjà  été admis précédemment. Ceux-ci s'affronteront dans la finale du Concours des à€°talons.

Le programme détaillé est déjà  en ligne : voir le programme

Vous pouvez également consulter la liste des étalons participants en cliquant ici

affiche-la-baule-2012_largePLe stade François-André a ouvert ces portes ce jeudi pour la première journée du CSIO de La Baule. Pour l'épreuve majeure de la journée, le prix du Conseil Général de Loire Atlantique le chef de piste avait choisi de construire un tour de chauffe, préparant tranquillement les chevaux à  affronter des épreuves plus sélectives dans les jours à  venir. Sélectif, le parcours initial fut loin de l'être puisque sur les 55 concurrents au départ, 28 parvenaient à  accéder au barrage.

Un barrage cette fois-ci nettement plus délicat. Premier à  partir Peter Charles avait pourtant montré la voie avec Odie de Frevent (Urbain du Monnai x Jalisco B) pour établir le premier chronomètre de référence. Un chronomètre qui restera invaincu, puisque parmi les 23 autres couples qui avaient choisi de s'élancer de nouveau, seuls deux autres rééditeront le sans faute, tous deux dans un chronomètre moins rapide que le cavalier anglais. Il s'agit de Julien Epaillard, en selle sur sa nouvelle recrue Maestro de la Loge (Esterel des Bois x Narcos II) dont c'était seulement le quatrième parcours avec son nouveau cavalier, et du cavalier suédois Jens Fredricson, en selle sur Thelma (Quite Easy x Napoleon). Pius Schwizer, plus rapide des quatre points, est 4ème avec Verdi III (Hors la Loi II x cantus), alors que Guy Williams et Bijou Van de Vijfheide (Darco x Laudanum) complètent le top 5.

Résultats complets de l'épreuve

Plus tôt dans la journée, Nick Skelton, en selle sur Unique XVIII (Indoctro x Voltaire), s'est imposé dans le prix Ouest France, épreuve préparatoire au derby. Il devance Vincent Voorn et l'étalon Priamus Z (Pucci x Grannus) de près de deux secondes. Denis Lynch et Night Train (Calvaro x Papillon Rouge) complètent le podium. Première tricolore du classement, Pénélope Leprévost mène son étalon Oscar des Fontaines (Lando x Mr Blue) à  la 4ème place.

Résultats complets de l'épreuve

Enfin, dans l'épreuve d'ouverture, la victoire est revenue à  Albert Voorn et Eurocommerce Lexington (Andiamo x Dageraad). Le couple devance Alexis Gautier/Queen de la Cour (Athlet Z x Vas Y Donc Longane) et Igor Kawiak/Noah de Bacon (Quick Star x Vlan de Vergoignan).

Résultats complets de l'épreuve

A suivre demain la Coupe des Nations. L'Equipe de France sera composée de Simon Delestre/Valentino Velvet, Jérôme Hurel/Ohm de Ponthual, Eugénie Angot/Old Chap Tame et Pénélope Leprévost/Topinambour.

Pour accéder aux vidéos des trois premiers du prix du Conseil Général de Loire Atlantique, cliquez sur le titre de l'article.

Patrice_Chantilly20133Patrice Delaveau aime décidemment bien l'arêne de Chantilly. Après deux 2èmes places consécutives obtenues en 2011 et 2012 dans le Grand Prix en compagnie d'Ornella Mail, il parvient cette fois à  s'imposer avec l'étalon Carinjo, son partenaire depuis un peu plus d'un an.

53 couples se sont élancés à  l'assaut du parcours d'Uliano Vezzani, la plupart des cavaliers avec des chevaux moins expérimentés que ceux qui avaient disputé le Grand Prix du Global Tour la veille. Si les cotes étaient moins impressionnantes que la veille, le chef de piste a choisi de mettre en place un parcours relativement technique. De nombreux couples ont été piégés par l'oxer numéro 11, alors que le triple placé en numéro 4 s'est révélé très fautif. Finalement sur les quatorze couples qualifiés pour la deuxième manche, dix bouclent un parcours sans faute dans le temps et deux sont pénalisés d'un point de temps dépassé.

La deuxième manche se révèle délicate et seuls cinq couples ne commettent aucune faute. Mubarak Al Rumaihi, auteur de deux beaux parcours avec Castiglione L (Contender x Argentinus), n'en profitent pas pleinement puiqu'avec 4 points de temps dépassé il se trouve derrière plusieurs cavaliers fautifs en deuxième manche (7ème). Simon Delestre (4ème), dont l'étalon Couletto (Couleur Rubin x Caletto I) signe son grand retour à  ce niveau, préfère assurer et prend deux points de temps dépassé. Quartz Rouge (Ultimo Van Ter Moude x Qredo de Paulstra), le puissant étalon qui évolue sous la selle de Jérôme Hurel, fait ses grands débuts dans un Grand Prix CSI5*. Après un beau sans faute en première manche, il réalise un bon chronomètre sans mettre son cheval dans le rouge (3ème). Idem pour Jane Richard-Philips qui devance le Français d'un peu moins d'une seconde avec Dieudonne de Guldenboom (Nabab de Reve x Gibramino) et achève son week-end cantilien de la plus belle des manières, s'offrant le titre de meilleure cavalière du concours. Patrice Delaveau entre alors en piste. Le cavalier tricolore est l'un des plus rapides au monde et il le prouve encore en descendant le chronomètre de plus de trois secondes avec Carinjo (Cascavelle x Landgraf I). Il ne reste alors plus qu'un cavalier en mesure de le détrôner, le Marocain Abdelkebir Ouaddar, qui a battu le couple français la semaine dernière à  Vichy en compagnie de Quickly de Kreisker (Diamant de Semilly x Laudanum ps). Il est cette fois doublement fautif et doit s'incliner.

Patrice Delaveau poursuit sa belle saison en remportant un nouveau Grand Prix CSI5* : « Le Grand Prix du dimanche ici est souvent réservé aux chevaux moins expérimentés ou aux couples qui ont raté leur Grand Prix du Global, ce n'est donc pas le Grand Prix le plus gros de l'année, mais je trouve qu'Uliano a bien dosé son parcours avec dix parcours sans faute en première manche, déclarait le Français à  l'issue de sa victoire. Je monte Carinjo depuis un peu plus d'un an. Nous nous sommes entendus assez rapidement mais le cheval s'est fait un peu peur sur un triple cet hiver au Grand Prix CSI5* de Doha et cela m'a fait perdre quatre mois. Nous avons eu quelques petits soucis physiques sans gravité mais il avait du mal à  revenir en forme. La semaine dernière il était 2ème du Grand Prix de Vichy et ici il a très bien sauté le premier jour (6ème). Je pense que je vais bientôt pouvoir refaire de grosses épreuves avec lui. »

Jérôme Hurel se montre également très satisfait de son jeune étalon : « Quartz a été acheté aux Ventes Fences par ses propriétaires actuels et je le monte depuis qu'il a quatre ans. Il a fait tout le circuit des jeunes chevaux et, malgré son jeune âge, il fait déjà  preuve d'une belle maturité. C'est un cheval plein de moyens dans lequel nous croyons beaucoup. Il est encore un peu lent mais petit à  petit il prend de la vitesse. C'est un cheval de Grands Prix qui va pouvoir seconder Ohm. Il va faire le Grand Prix CSI3* de Dinard la semaine prochaine et devrait normalement accompagner Ohm au CSIO de Dublin. », expliquait le cavalier tricolore.

En parallèle du CSI5* se déroulait un CSI2* et un CSI Jeunes Chevaux. Gilles Bertran de Balanda s'est imposé dans le Grand Prix du deux étoiles avec Lazio (Lancer II x Cor de la Bryere). Laura Kraut, seule double sans faute dans le Grand Prix des 6 ans, l'emporte avec Constable II (Harley VDL x Lupicor) alors que Cian O'Connor gagne le Grand Prix des 7 ans avec Gain Line (Stolzenberg x Raphael).

Résultats complets du Grand Prix EADS

Pour accéder aux vidéos des vainqueurs du jour, cliquez sur le titre de l'article.

Photo : Patrice Delaveau et Carinjo â€â€œ Webstallions