alt

Lors de son assemblée générale qui s'est tenue en avril, le Trakhener Verband a validé son programme d'aide à  la formation des jeunes chevaux. L'association de race va soutenir ses adhérents afin de les aider à  valoriser leurs poulains de 3 et 4 ans pour ensuite les commercialiser. Le "Verband" a donc sélectionné des écuries de formation (dont le prix de la pension travail ne dépasse pas 500 €) pour accueillir les jeunes chevaux de 3 et 4 ans qui seront formés pendant plusieurs mois afin de participer aux épreuves jeunes chevaux ou aux présentations d'élevage et autres tests de performances habituels en Allemagne.

gct1Le gros rendez-vous  du week-end est Espagnol puisque Valence accueille la deuxième étape du Global Champions Tour 2011. Certains cavaliers Allemands ont néanmoins choisi de jouer à  domicile puisque deux CSI3* ont lieu dans leur pays Ã‚Â à  Mannheim et Hagen.

La 3ème étape du Grand National a aussi lieu ce week-end, les équipes ont rendez-vous à  Marolles en Brie, à  la société hippique de Saint-Maur.

CSI5* GCT Valence : Infos en ligne - Résultats en direct

CSI3* Mannheim (All) : résultats en direct

CSI3* Hagen (All) : résultats en ligne

CSI3* San Giovanni In marignano - Cattolica (It) : live (Vidéo) - résultats en direct

CSI2* Fontainebleau : résultats en ligne

CSI2* Moorsele (Bel) : résultats en ligne

CSI3* Drammen (Nor) : infos en ligne - résultats en direct

CSI3* Magna Racino - Ebreichsdorf (Aut) : résultats en ligne

CSI2* Linz (Aut)

Pardoes_deauville201257 partants se sont présentés ce dimanche au départ du Grand Prix à  1,50m dessiné par Jean-Paul Lepetit. Si le double de verticaux Equidia Life a posé quelques difficultés aux cavaliers, la première manche s'est globalement bien déroulée avec 13 parcours sans faute dans le temps. Quatre cavaliers pénalisés par le chronomètre manquent de peu la 2ème manche malgré de beaux parcours : il s'agit de Sandra Delouis, Cyril Cools, Eric Deyna et Alexandre de Rothschild.

La deuxième manche débute par le parcours d'Alexis Gautier et d'Oliday d'Ira (Kannan x Rosire), première de ses deux montures à  avoir réalisé un parcours sans faute en première manche. Le couple prend un tempo raisonnable et son temps semble en mesure d'être battu. Philippe Rozier, deuxième à  s'élancer, prend tous les risques avec son étalon Jadis de Toscane (Quidam de Revel x Laudanum ps). Il abaisse le temps d'Alexis de près de cinq secondes et met la pression sur ses poursuivants. Quelques favoris se casseront les dents sur son chronomètre, comme Patrice Delaveau, associé au jeune Lacrimoso (Landjunge x Cascavelle) ou encore Franck Schillewaert et Marquis de la Lande (Quito de Baussy x Starter), tous deux auteurs d'une faute en 2ème manche. Mathieu Billot entre alors en piste avec Pardoes (Koriander x Habsburg). Classé dans tous les Grands Prix auquel il a participé depuis le début de la saison, vainqueur à  cinq reprises, le couple fait figure de grand favori et ne déçoit pas le public. La grande galopade de Pardoes permet au cavalier de pulvériser le chronomètre de Rozier de près de deux secondes pour s'installer en tête. Eric Février tente alors le tout pour le tout avec l'étalon Kouros d'Helby (Narcos II x Laudanum ps) mais il ne peut éviter une faute qui lui vaudra une 5ème place. Michel Hécart, qui vient de vendre sa jument de tête Oceane de Nantuel, vainqueur du Grand Prix de Deauville en 2011, montait ici Ninon des Loulou (Royal Feu x Quatoubet du Rouet), tout juste revenue de blessure. Il préfère assurer le sans faute synonyme d'une bonne 4ème place finale. Dernier à  s'élancer, Gregory Cottard, l'un des favoris de l'épreuve, manque son barrage et termine 10ème.

« J'ai la chance d'avoir un crack cheval, commentait le vainqueur du jour, nous l'avions repéré l'an dernier à  Saint-Lô. Ma mère et mes grands-parents me l'ont offert comme cadeau de Noà«l. C'est un cheval très respectueux avec une grande action, de gros moyens, à  qui l'on peut tout demander. C'est sa 4ème victoire de suite dans un Grand Prix et c'est une première pour moi à  Deauville. Je vais courir la Coupe des Nations de Sopot au mois de juillet puis je participerai à  l'étape du Grand National de Sainte Cécile avec comme objectif de fin de saison les Championnats de France. »

Plus tôt dans la journée, le petit grand prix à  1,40m a vu une nouvelle victoire de Michel Hécart, la troisième du concours, cette fois associé à  Quatrin de la Roque (Quick Star x Kannan), Champion de France des 7 ans en 2011 et issu de son élevage. Il a pris le meilleur sur Olivier Guillon et Poete de Preuilly (For Pleasure x Cento). Edward Levy, installé dans les écuries Delaveau depuis fin 2011, s'empare de la 3ème place avec Puissance du Jouas (Uriel d'Orval x Uzelien).

Pour accéder aux vidéos des trois premiers du Grand Prix et du vainqueur du petit Grand Prix, cliquez sur le titre de l'article.

Résultats complets

Photo : Mathieu Billot et Pardoes â€â€œ Marie-Hélène Blanchet

 

Le concours de Canteleu accueillait cette semaine des épreuves de jeunes chevaux de 4 à  6 ans, avec en point d'orgue l'épreuve au chronomètre des 6 ans A.

Partie en numéro 1, Qadette du Désert (Gipsy de St Martin x Nobel V), associée à  Philippe-Charles Barbot, a mis d'entrée la pression à  ses adversaires en réalisant un superbe chronomètre de 68'28.  Tous ses poursuivants vont s'y casser les dents. Parmi les dix sans faute de l'épreuve, seul Patrice Delaveau termine dans la même seconde (68'69) en compagnie de l'étalon de Bernard Le Courtois Quarto Mail (Cardento x Alligator Fontaine) : "C'est un cheval que j'ai récupéré à  l'automne et qui n'avait pas beaucoup tourné à  5 ans. Je suis très content de cette 2ème place. Jusque là  j'avais parfois quelques problèmes de contrôle, mais le cheval a bien évolué. Il a une bonne technique de saut et il est très rapide dans son exécution", nous confie Patrice.

Erenice_Horta_Championnat_Belgique_7_ans_2011En parallèle du CSIO se disputait à  Lummen le Championnat de Belgique des chevaux de 7 ans. Couru très tôt en saison, en trois étapes, il a couronné Erenice Horta (Diamant de Semilly x Parco), seul cheval à  n'avoir pas commis la moindre faute du Championnat. Fille de l'étalon Selle Français Champion du Monde Diamant de Semilly, Erenice provient de la lignée maternelle des célèbres étalons Quidam de Revel, Uriel ou encore Jus des Fontaines. Erenice était montée par Nick Vrins.

Le sang français est également très présent chez le deuxième, l'étalon approuvé au SBS Urano de Cour au Bois, qui manque la victoire pour quatre points au barrage de la finale. C'est un fils du célèbre étalon performer Baloubet du Rouet et d'une mère par le KWPN Kannan. Il était sous la selle de Thierry Goffinet.

Un autre barrage départageait les chevaux totalisant quatre points de pénalité à  l'issue des quatre premier parcours. Explosiev 111 prend la médaille de bronze avec Jody Bosteels. C'est un fils du crack de Sergio Alvarez Moya, le surpuissant Action Breaker. Sa mère, Richi Rich 111 (Chatman), est spécialiste des épreuves de puissance sous la selle de Guy Williams. Elle avait réussi l'exploit l'an dernier de remporter au CSIW de Genève à  la fois l'épreuve de Six Barres (2,08m) et l'épreuve de puissance (2,22m). Richi Rich n'est autre que la sÅ“ur des étalons Winnigmood, grand gagnant en CSIO avec Ludo Philippaerts puis Luciana Diniz, et Chippendale Z.

Pour lire la suite de l'article et accéder aux vidéos, cliquez sur le titre de l'article.

Photo : Erenice Horta et Nick Vrins - Webstallions

 

Samba_Royal2_le_pin2012Le Haras du Pin accueillait cette semaine son deuxième concours de cycle classique de la saison. Jean-Pierre Cosnuau avait imaginé le parcours de l'épreuve au chronomètre des 6 ans qui a vu s'affronter cinquantaine de candidats à  la victoire.

Samba Royal (Royal Feu x Laeken) qui semble être dans son jardin au Pin puisqu'elle l'avait déjà  emporté fin avril dans l'épreuve au chronomètre des 6 ans, s'impose sous la selle de Félicie Bertrand. Issue d'une lignée maternelle trotteuse, elle domine le classement avec cinq secondes d'avance sur sa dauphine Seneca de Panoly (Calvaro x Fergar Mail). Cette puissante jument est issue de la famille maternelle de l'étalon Gratino La Silla et des performers internationaux Mat's Up du Plessis (V.Tuganov), Katre d'Eliteâ€Â¦ L'étalon privé Street Hassle (Quick Star x Laudanum ps) complète le podium. Ce petit-fils de l'excellente gagnante internationale Fidelite A, ISO 164, est un frère utérin du performer international Iqbal des Hayettes et un oncle de l'étalon Lindberg des Hayettes, CSI sous la selle de Samantha McIntosh.

Le 4ème est un nouveau venu dans les épreuves au chronomètre normandes. Il s'agit de Snowboy des Orcets (Elan de la Cour x Prince du Logis), qui avait débuté la saison sous les selles de Louis Cuvillier et Julien Champailler. Provenant d'une souche maternelle anglo-arabe, il évolue aujourd'hui en compagnie du jeune Loïc Massart.

Félicie Bertrand, décidément en forme, ne se contente pas de l'emporter, puisqu'elle est également 5ème avec Sheena Mail (Iowa x Calvaro), fille de la Vice-Championne du Monde de Lexington Katchina Mail et très performante depuis le début de la saison : 4ème à  Autheuil-Authouillet, 7ème au Pin, 9ème à  Deauvilleâ€Â¦ Teddy Thellier, cavalier des écuries Chenu, s'empare de la 6ème place avec Sapho (Quick Star x Le Tot de Semilly), la propre sÅ“ur d'Orient Express, qui avait déjà  pris la 8ème place à  Bayeux.

Julien Mesnil occupe la 7ème place avec Australia (Air Jordan Z x Caletto I), une fille de la célèbre Roofs, grande gagnante en CSIO avec Jan Tops. Enfin, la 8ème place revient à  l'ouvreuse de l'épreuve, Sultane de la Cour (Caletto III x Calypso d'Herbiers), issue de la lignée maternelle de l'étalon double Champion de France Hélios de la Cour II.

Pour accéder aux vidéos des huit premiers, cliquez sur le titre de l'article.

Photo : Samba Royal et Félicie Bertrand â€â€œ Webstallions